Société
Togo

Présumés braqueurs abattus par la Police : Edoh Komi et les familles dans le viseur de Yark Damehame

iciLome

Commenter | Lu : 5011 fois

L’affaire des présumés braqueurs abattus par la Police était revenue dans les débats lors de la rencontre du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame avec la presse vendredi. Les familles des présumés braqueurs et le pasteur Edoh Komi, président du Mouvement Martin Luther King (MMLK) sont dans le viseur du gouvernement.

En effet, au cours de la conférence de presse, Yark Damehame a annoncé que le gouvernement va ester en justice contre les familles de deux présumés braqueurs et leur soutien Pasteur Edoh Komi. Le ministre en charge de la Sécurité conteste la version des familles, selon laquelle les deux individus abattus par la Police ont été enlevés de chez eux quelques heures avant d’être retrouvés morts.

« Nous n’avons aucune raison d’aller prendre les citoyens à la maison », a indiqué Yark Damehame. Selon lui, le nommé « cimetière » que sa famille fait passer pour un honnête citoyen et peintre, avait beaucoup d’antécédents avec la justice. Il a, à en croire M. Yark, été successivement arrêté le 25 mai 2011 pour tentative de vol de moto, arrêté le 10 février 2012 par le SRI et déposé le 12 février à la prison civile de-






Autres titres
Togo La CEET risque de plonger certaines régions dans le noir
Togo Le forum paysan relance le débat sur les enjeux du secteur agricole

Togo Vers une meilleure prestation des notaires
Togo ESA forme ses enseignants au nouveau référentiel CAMES

Togo Recrutement : La Fonction publique cherche des agents
Togo Démocratie dans le monde : Le Togo classé dans les dictatures






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020