Politique
Togo

Le rôle de la Genève internationale et de l’Ambassade du Togo à Genève dans la consolidation de la tyrannie des Gnassingbé

iciLome

Commenter | Lu : 2897 fois

(Texte publié dans le journal L'Alternative N°819 du 09 août 2019 sous le titre: les analyses du Moltra sur le passage du Togo devant le comité de l'ONU contre la torture)

La 67ème session ordinaire du Comité de l’ONU contre la torture a lieu du 22 juillet au 9 août 2019 dans les locaux de l’ONU à Genève. Le Togo, signataire depuis le 18 novembre 1987 de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants entrée en vigueur le 26 juin 1987, est appelé, selon l’article 19 de ladite convention, à présenter tous les quatre ans un rapport sur l’ensemble des mesures d’ordre législatif, réglementaire et pratiques prises pour traduire dans les faits sa mise en œuvre.

Depuis la ratification du Togo, le pays n’est à la présentation que de son troisième rapport. Puisque entre la ratification togolaise et la présentation du premier rapport en 2004, il s’est écoulé 17 ans. Le deuxième rapport date de 2012 et le troisième de 2018. Cette régular-


L'AUTEUR
Komla Kpogli
Secrétaire Général
MOLTRA
Mouvement pour la Libération Totale et la Reconstruction de l'Afrique
(Anciennement Jeunesse Unie Pour la Démocratie en Afrique)
Web. http://lajuda.blogspot.com









Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020