Sante
Togo

Les maladies non transmissibles souffrent de subventions publiques

iciLome

Commenter | Lu : 321 fois

La Coalition des organisations non gouvernementales et les organisations de la société civile contre les maladies non transmissibles au Togo (Coalition MNT- Togo) interpellent de nouveau le gouvernement à réagir, afin de soulager un peu ceux qui souffrent de ces maux.

L’Etat ne fait pas grand-chose pour soulager dans la mesure du possible les patients souffrant des maladies non-transmissibles. C’est l’avis de la Coalition MNT-Togo qui réclame une couverture sanitaire universelle d’ici 2030.

Elle précise qu’« au Togo, la situation des personnes vivant avec les MNT est très compliquée. Comparativement à d’autres maladies, les MNT sont orphelines de subvention alors qu’il y a une urgence ».

Il faut, ajoute cette coalition, des mesures urgentes sinon, « elles deviendront les premières causes d’incapacité ou d’invalidité, de ralentissement de l’économie nationale et même de mortalité de la population active ».

Les MNT sont souvent à l’origine des AVC, des crises cardiaques, de diabète, de cancer…

La meilleure solution contre ces maux consistera en la mise en place d’une Couverture sanitaire universelle comme cela se passe sous d’autres cieux. Aujourd’hui, les MNT font beaucoup de victimes en silence dans la société togolaise.

A.H.





Autres titres
Togo L’INAM actualise sa liste de médicaments
Togo Lutte contre la pénurie de sang : Le SYNPHOT sur les traces de l’UPF-Togo

Togo Les cliniques augmentent les tarifs de leurs prestations
Togo Saisie de 67 tonnes de médicaments contrefaits

Togo Hépatites : De nombreuses personnes dépistées ce samedi à Lomé
Togo Pénurie de sang au Togo : L’INAM ne veut plus rester les bras croisés





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019