Politique
Togo

FDR : L’union doit faire la force en 2020

iciLome

15 Commentaires | Lu : 1542 fois

Les Forces démocratiques pour la République (FDR) ont organisé une journée de réflexion sur les enjeux de la présidentielle prévue pour l’année prochaine. C'était le 14 septembre dernier. Au cours de cette rencontre, il a été retenu que pour gagner face au pouvoir en place en 2020, il faut impérativement une dynamique unitaire chez ses adversaires.

Union fait la force

« Les FDR face à l’exigence de la dynamique unitaire des forces démocratiques à l’occasion de la présidentielle de 2020 ». Les travaux de cette rencontre se sont déroulés autour de cette problématique.

En réalité, le parti présidé par Me Paul Dodzi Apevon ne fait que rappeler l’importance d’une chanson déjà fredonnée depuis quelques mois par plusieurs observateurs avisés, notamment Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro dans sa sortie médiatique du11 septembre dernier.

Le Conseil de direction des FDR a donc approfondi les discussions en son sein pour finalement aboutir qu’il est « indispensable que les forces acquises au changement présentent un candidat unique », comme l'a souligné Kohan Kidékiyime Binafame, un cadre de ce parti.

Si de nombreuse personnes souhaitent l’unicité d’actions de l’opposition, c’est parce que « c’est à cette seule condition que l’opposition pourra remporter le scrutin présidentiel à venir et réaliser ainsi l’alternance ».

Les bisbilles entre opposants constituent une source de démotivation des populations qui aspirent à l’alternance. Le régime cinquantenaire en profite pour imposer ses desiderata, fabriquer le taux de participation aux consultations électorales et rester ainsi éternellement aux affaires.

« Ainsi, si l’opposition fait fi des appels à l’union et continue d’être divisée et désunie, les populations ne croiront pas à sa victoire et donc à une possible alternance », poursuit le communicateur qui appelle à commencer dès à présent à mettre toutes les chances de leurs côtés, afin d’arracher l’alternance en 2020.

La candidature unique de l’opposition suscite et entretient l’espoir chez les partisans du changement, engrange et mutualise les ressources financières et humaines, crédibilise l’opposition aux yeux du peuple, soigne son image auprès de la communauté internationale…

Illusion ?

Aux FDR, l’on souhaite que toute l’opposition travaille en synergie pour obtenir préalablement les conditions devant permettre la transparence lors de cette élection présidentielle en perspective. Et ensuite présenter un candidat unique « car la candidature unique pour l’élection de 2020 est la seule voie qui assurera la victoire de l’opposition en lui permettant de mutualiser et de mobiliser les moyens humains et financiers indispensables pour le succès ».

Une candidature unique de l’opposition dans le contexte actuel s’apparente à une gageure. Non seulement les intérêts personnels et partisans des uns ajoutés à la mesquinerie et à la roublardise des autres plombent toute démarche s’inscrivant dans la dynamique unitaire, mais aussi la situation, telle qu'elle est aujourd'hui, donne l'impression que les leaders de l'opposition ont démissionné. Puisque visiblement, il n'y a rien à l'horizon qui démontre leur détermination à se battre pour obtenir les conditions minimales de transparence autour de la présidentielle prochaine.

Les opposants togolais ont montré, à plusieurs reprises, qu’ils se sont mis d’accord pour ne jamais s’accorder sur l’essentiel.

A.H.





Autres titres
Togo Après Foly Satchivi, le MPDD et Les Démocrates plaident pour la libération de Kp
Togo Présidentielle de 2020 : Me Agboyibo veut savoir qui est de l’opposition et qui

Togo Libération de Satchivi : La Présidence de la République confirme la "grâce" de F
Togo Folly Satchivi libéré par grâce présidentielle

Togo Reconstruction du grand de Lomé : Monsieur le Maire Fabre persiste et signe
Togo La C14 met en garde le pouvoir contre ses dérives liberticides





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 15   Tanga
Dimanche, 22 Septembre 2019
  Vous avez parfaitement raison Mr Apevon!
Il ne faut pas surtout oublier de sauvegarde les Urnes et etre membre integral du groupe des observateurs nationaux
que internationaux.
Jusqu a lors les observateurs internationaux sont accompagner par le regime en place et sans aucun membre de l' opposition.
Ces membres font un tour dans certains lieu de votes et apres assieges a l' hotel jusqu' a la confirmation du bon deroulement
du scrutin.

 14   Rosalie A Abbey
Dimanche, 22 Septembre 2019
Réponse à 10-GNAROU
  Ma reponse au numero 13, s'adressait au numero 10 qui m'avait interpellee.

 13   Rosalie A Abbey
Dimanche, 22 Septembre 2019
  Pourquoi pas?! Les nations ne se sont pas forgees autrement. demandez un peu a vos amis francais et allemands. Sommes-nous obliges de subir vos affres au nom d'une hypothetique unite africaine mal concue? Restez entre vous, avec votre violence, votre haine et vos amis occidentaux. Servez les uns contre les autres des armes qu'ils vous fournissent si gracieusement. On n'a pas besoin de tuer l'autre pour prouver que l'on a raison. Comme cela semble etre votre facon de voir les choses, y a pas besoin que les autres qui ne partagent pas cette demarche se retrouvent sous votre ferule.








Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019