PRESSE- Presse togolaise
Togo

Revue de presse du vendredi 20 septembre 2019

iciLome

Commenter | Lu : 2054 fois

La presse togolaise, dans sa grande diversité, aborde divers sujets ce vendredi avec une grande place consacrée à la politique.

Les élections présidentielles de l’an prochain

« Présidentielle de 2020 : Les FDR prônent la candidature unique de l’opposition », affiche Liberté en sa manchette.

« Lors d’une Journée de réflexion le 14 septembre dernier, indique ce quotidien, les responsables du parti les Forces démocratiques pour la République (FDR) se sont prononcés sur la forme de candidature à la prochaine élection présidentielle de 2020 ».

« Pourquoi un candidat unique, quels en sont les avantages, l’illusion de la victoire en cas de désunion, la posture des FDR, rien n’est laissé de côté. (…) ».

Les micmacs au sein de l’opposition

C’est le Canard Indépendant qui en parle. « Le comble de l’angélisme politique : Les Togolais face à leurs désillusions », titre cet hebdomadaire.

« Au nom de la démagogie populiste qui a connu de beaux jours au Togo, l’adversaire politique est chez nous, considéré, pire qu’un ennemi, comme un diable dont il faut toujours se méfier. Cette approche négationniste portée par les radicaux a causé plus de tort que du bien aux Togolais résolument engagés dans la lutte pour un changement démocratique », souligne le journal.

« Aujourd’hui, avec cette histoire de vote pour la désignation des Maires issus des municipales du 30 juin dernier, les mêmes causes sont en passe de causer les mêmes effets. De quoi s’agit-il ? » Lire dans les colonnes de Le Canard Indépendant.

A la Une des journaux également, les 5 milliards F CFA octroyés par l’Allemagne au Togo pour la construction de nouvelles mairies

« L’aide, 8 millions d’euros, soit 5 milliards FCFA, n’est que la parfaite illustration d’état d’assistanat permanent du Togo. Il n’existe aucun secteur dans lequel le pays n’est pas pris en charge par les puissances étrangères », constate L’Alternative.

« Le Togo », poursuit le journal, « c’est comme un bébé qui a délibérément refusé de grandir, de s’assumer. Il se plaît à être pouponné, malgré la soixantaine, par les puissances coloniales ».

« Aussi ces " nounous blanches " sont promptes à le maintenir dans une dépendance sous le couvert de dons, en général des prêts déguisés, car comme les Ivoiriens le disent dans leur nouchi, " Blanc donne pas cadeau ", il est toujours motivé. La dépendance se nourrit toujours de quelque chose », conclut ce bihebdomadaire.

Edem A.-





Autres titres
Togo Covid-19 : 65 millions F CFA de l’UE pour l’OTM et 5 organisations patronales de
Togo L'UPF-Togo et le SYNJIT appellent à "agir collégialement pour une autre presse"

Togo Journée internationale de la liberté de la Presse : Le SYNJIT relève les maux qu
Togo Narcisse Prince Agbodjan relève les maux qui minent la presse

Togo Gestion non équitable de l’aide de l’Etat à la presse : La FIJEEF en colère cont
Togo Liberté de presse/classement mondial : Le Togo occupe la 71eme place






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020