Sport
Togo

Transferts frauduleux : 6 mois de prison avec sursis requis contre Claude Le Roy

iciLome

4 Commentaires | Lu : 3249 fois

Le sélectionneur national des Eperviers est jugé, en appel, dans l’affaire des transferts déclarés frauduleux lors qu’il était manager du RC Strasbourg au début des années 2000.

Claude Le Roy n’est pas le seul jugé dans cette affaire en appel ce jeudi 19 septembre à Colmar. Patrick Proisy, alors président dudit club, est aussi jugé.

Le parquet de Strasbourg, selon l’AFP, a requis des peines de prison avec sursis et des amendes à l’encontre de deux anciens dirigeants du RC Strasbourg.

En effet, l’avocat général, Christophe Mira a requis 6 mois avec sursis et 25. 000 euros d’amende contre l’actuel patron de la sélection togolaise.

Condamné par le Tribunal correctionnel de Strasbourg à payer 15.000 euros, Claude Le Roy avait reconnu avoir « fait preuve de légèreté », mais conteste avoir commis une quelconque infraction.

Accusé d’usage et complicité de faux, abus de biens sociaux et complicité d'exercice de l'activité d'agent sportif sans licence valable, Proisy, lui, en première instance, avait été condamné en septembre 2016, à dix mois de prison avec sursis et à 25 000 euros d'amende…

L’arrêt de la Cour d’appel sera rendu le 18 décembre 2019.


A.H.





Autres titres
Togo Taekwondo : Le Togolais Marcel Segbeame brille en Allemagne
Togo CHAN 2020/Nigeria-Togo : Points sur les préparatifs des deux sélections à 4 jour

Togo Komlan Gblonkpo reste patron du club Amis du monde
Togo Claire Ayivon a obtenu sa qualification en aviron pour les JO 2020

Togo D1 : Gbohloe-Su impressionne
Togo Les Eperviers inquiètent avant le début des éliminatoires de la CAN 2021





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 4   El Niño
Vendredi, 20 Septembre 2019
Réponse à 2-Kozah Nostra
  C'est difficile a comprendre. Je pense plutôt que ce Claude Le Roy a les dents de sangliers braisés. Des fois je me dis que ses dents ressemblent à ceux de la viande très prisée des Évalas. Vois-tu le rapport?

Faure Gnassingbé un faux-président bardé de faux-diplômes qui se fait entourer par de faux-ministres: Robert Milégoh Dussey, Trimua, Ayassor, Ingrid, Gnofam...etc..qui normalement devraient être en prison.

Tout ce monde a été formé à l'université de Lomé dont le recteur Dodzi Kokoroko détient de faux-diplômes. Hummm.

Finalement tout est faux au pays de Faure Gnassingbé Le Nullard?

En tout cas: Cartons Rouge pour Faure Le Vaurien pour les présidentiels de 2020



 3   Cra cra cra
Vendredi, 20 Septembre 2019
  Dégagez d'abord Faure, après on verra. Pour évoluer au Togo il être corrompu. Le Roy a montré ses compétences en cela. Bienvenue cher ami. A nous le Togo

 2   Kozah Nostra
Vendredi, 20 Septembre 2019
Réponse à 1-El Niño
  Ce faussaire aux dents de phacochère n'a qu'à dégager du Togo. A bas la Françafrique!!!



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019