Société
Togo

La semaine européenne de la diplomatie climatique met la jeunesse au centre des débats

iciLome

2 Commentaires | Lu : 529 fois

C’est à travers le thème « La jeunesse et sa participation à l’action pour le climat » que la Semaine européenne de la diplomatie climatique s’ouvrira à Lomé le 23 septembre prochain, pour prendre fin quatre jours plus tard. L’évènement, annoncé dans un communiqué de presse, sera organisé en partenariat avec les Ambassades d’Allemagne et de France au Togo.

La Délégation de l’Union européenne au Togo veut, par le truchement de sa 'Semaine de la diplomatie climatique', inciter à la transition énergétique et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Malgré la ratification de l’accord de Paris par 180 pays dans le monde, le niveau actuel des efforts est en deçà des attentes.

Un peu partout, les jeunes s’organisent pour des actions de lutte contre les changements climatiques. Ils demandent des actions urgentes en faveur du climat. L’UE veut donc leur montrer son soutien à travers la Semaine de la diplomatique climatique.

« L’UE et ses Etats membres partagent en effet les préoccupations et les ambitions de la nouvelle génération », réaffirme le communiqué.

Plusieurs activités sont prévues, notamment une simulation des négociations climatiques par les jeunes, une présentation des premiers résultats obtenus sur les contrats de subventions du Programme d’appui à la lutte contre le changement climatique (PALCC), des conférences publiques sur la gestion des déchets au Togo et sur l’agro écologie…

A.H.





Autres titres
Togo Une pétition pour protéger les libertés publiques
Togo La rentrée est reportée à l’Université de Lomé

Togo Contre la restrictions des libertés publiques : "Espérance pour le Togo" appelle
Togo Yark Damehame aux membres de « Tournons la page » : « Le Togo n’est pas un terra

Togo Le fleuve Mono déborde, des populations dans une situation inconfortable
Togo Marceau Sivieude : « Cette inacceptable interdiction montre jusqu’où les autorit





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 2   Clement GAVI
Samedi, 21 Septembre 2019
  « L'UE et ses Etats membres partagent en effet les préoccupations et les ambitions de la nouvelle génération »

L'UE et ses Etats membres ne peuvent nous expliquer qu'ils partagent les préoccupations et les ambitions de la nouvelle génération lorsque les préoccupations et ambitions de nouvelle génération rappellent celles des générations passées puisqu'elles s'enracinent dans la même quête. Celle de la liberté, celle de la démocratie. Liberté et démocratie dont dont allergiques le régime tyrannico-dynastique et ses supporteurs Européens, qui n'hésitent pas à terroriser, au nom et pour le compte de ce régime de terreur qui, au Togo ne cesse de terroriser le peuple Togolais depuis 1967.

La sanglante dictature dynastique du Togo, est une co-propriété dont certains de ses co-propriétaires sont des citoyens des pays qui participent à l'UE. Ainsi, ils défendent leurs propres intérêts par le biais de l'UE qui en conséquence devient une structure qui soutient la dictature au Togo.

L'UE et ses Etats membres à ne pas confondre avec les peuples en Europe, ne partagent en rien les préoccupations et les ambitions de je ne sais quelle nouvelle génération au Togo. La pérennité de ce régime de terreur, voilà ce qui les intéresse. Depuis 1967, nous peuple souffrons de ce régime. Nous souffrons de cette terreur aussi bien au Togo qu'en Europe. Alors que l'UE et ses Etats membres arrêtent de moquer nos souffrances en affirmant partager les préoccupations et ambitions de la nouvelle génération.


 1   montogo
Samedi, 21 Septembre 2019
  ceux qui poluent lair et latmosphere sont en europe et amerique. aller les sensibiliser labas.


Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019