Culture
Togo

Vidéo/Un peu de réjouissance pour faire vivre le village…

iciLome

2 Commentaires | Lu : 1227 fois

Ils n’ont pas de centres de loisir, mais ils savent comment se faire plaisir et vivre dans la gaieté. A Foguegue, un village situé à plus 90 kilomètres au Nord-Ouest de Lomé, dans la préfecture de l’Avé, les habitants, à l’aide d’instruments de musique traditionnelle, donnent des airs qui font danser même ceux qui ne comprennent rien des messages que véhiculent ces musiques.

Samedi dernier, cette population accueillait la délégation d’une association. Et comme de coutume en Afrique et plus particulièrement au Togo, il faut montrer aux invités tous les talents dont regorge la localité à travers la cuisine, les chants, les danses, bref, vendre la culture du milieu aux étrangers.

Ici, chaque instrument utilisé pour donner cette musique sur laquelle dansent ces personnes, a une signification. « Le son du tam-tam que vous entendez, ce sont des messages que nous véhiculons. Et chaque instrument joue son rôle. Chacun de nous sait comment les manier pour donner une certaine spécificité à la musique ou au message qu’elle traduit », indique Koffa qui tient le grand tam-tam entre ses jambes.

Les chants sont choisis selon l’occasion qui se présente. Il y en a qui sont chantés lors des funérailles, d’un anniversaire, de sortie d’enfant ou encore à l’occasion d’une réjouissance populaire. « Tous ces chants véhiculent un message particulier. Il y en a que seuls les initiés comprennent », nous explique Koffa.

Dans le groupe folklorique, il y a un métronome qui est chargé d’entonner les chants. C’est en quelque sorte lui qui détient le répertoire de la tradition du village. Evidemment, il peut transmettre ce savoir à d'autres personnes, surtout à la jeunesse appelée à prendre la relève. Les chants lui viennent selon l’inspiration qu’il a, et l’occasion qui se présente.

Savourez donc cette découverte dans le village de Foguegue. La tradition dans toute sa valeur et son authenticité.


I.K





Autres titres
Togo Immigration clandestine/ Limda Awesso : « Cela fait très mal quand on est une mè
Togo Mounia, l’Artiste-Photographe qui à travers ses clichés prend le ‘’parti des fem

Togo L’Afrique, l’Amérique, et l’Europe présents au 13ème festival des contes et musi
Togo Semaine Photographique de Lomé (SEPHOLO) du 04 au 12 octobre 2019

Togo spectacle de danse : "ET SI C’ETAIT ELLES"
Togo Festival NIKAALA 2019 : 2ème édition au Togo, sous le parrainage du ministère de





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 2   Clement GAVI
Samedi, 21 Septembre 2019
  'Vidéo/Un peu de réjouissance pour faire vivre le village...'

Car, il y une vie dans cette tradition nommée 'Agbadza'.

 1   Réveil
Samedi, 21 Septembre 2019
  "Ils n'ont pas de centres de loisir..."
Apprenez leur à réclamer leurs droits au lieu de chanter à la gloire de la famille Eyadema au pouvoir depuis 50 ans...


Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019