Afrique

Hommages aux casques bleus sénégalais décédés dans le crash d’hélicoptère à Bouar

AFRICAHOTNEWS.COM

Commenter | Lu : 573 fois

« Ces braves soldats sénégalais qui sont ici devant nous et dont nous saluons la mémoire mesuraient bien tous ces risques et savaient que c’était toujours au péril de leur vie qu’ils accomplissaient leur mission. Néanmoins, à chaque fois que le devoir les appelait, à chaque fois qu’une mission de protection des populations leur était donné, ces hommes d’honneur et du devoir répondaient toujours présents, bravant les intempéries, l’hostilité des groupes armés et de l’environnement opérationnel pour accomplir leur mission avec un professionnalisme sans faille et une disponibilité permanente», ainsi rendait hommage le Secrétaire général adjoint des Nations unies, en charge des Opérations de paix, Jean-Pierre Lacroix, aux trois casques bleus de la Compagnie d’aviation sénégalaise de la MINUSCA décédés dans l’accident de leur hélicoptère, le 27 septembre 2019 à Bouar.

La cérémonie d’adieu a eu lieu au Quartier général de la MINUSCA à Bangui, en présence de la délégation conjointe de haut niveau de l’Union africaine (UA), l’Union européenne et des Nations unies, en visite en République centrafricaine du 4 au 7 octobre à Bangui, et du Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la MINUSCA, Mankeur Ndiaye.

C’est donc à la recherche de la paix dans une République centrafricaine meurtrie par des années de crises qu’ils ont connu ce destin fatal que celui de perdre de sa vie à la recherche d’un noble idéal.Jean-Pierre Lacroix a ainsi saisi l’occasion pourlancer « un vibrant appel à tous les groupes armés pour qu’ils fassent taire les armes et qu’ils respectent leurs engagements pris dans le cadre de l’Accord pour la paix et la réconciliation en Centrafrique ». Il a poursuivi en précisant que « le temps de la paix, de la réconciliation et de la reconstruction de la Centrafrique est venu, et il faut le saisir, car il y va de l’avenir et de l’existence de ce pays ».

Les trois casques bleus qui appartenaient à une unité spécialisée dans la reconnaissance, le renseignement et les frappes aériennes (quand nécessaires) dans le cadre du mandat de protection des populations civiles centrafricaines, de même que la protection du personnel et des biens des Nations unies, ont perdu la vie à la suite du crash par mauvais temps de l’hélicoptère qui les transportait dans le cadre d’une opération de la Force de la MINUSCA.

Alors que des hommages leur sont rendus, les pensées de toute la Mission vont à l’endroit de leur collègue grièvement blessé dans l’accident, à qui un prompt rétablissement est souhaité.

L'AUTEUR
MINUSCA




Autres titres
Afrique Soudan du Sud: des milliers de civils fuient le regain de violences dans l’État
Afrique Report des élections en RDC : les Congolais doivent pouvoir s’exprimer en toute

Afrique Violences sexuelles et enrôlement des enfants parmi les abus des DH les plus réc
Afrique La sécurité au centre d’un sommet conjoint CEEAC–CEDEAO prévu en juillet

Afrique Soudan du Sud: plus de 200 enfants soldats libérés par les groupes armés (UNICEF
Afrique Soudan du Sud: le Conseil de sécurité proroge d’un an la mission de maintien de






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019