Culture
Togo

L’Afrique, l’Amérique, et l’Europe présents au 13ème festival des contes et musiques de Martinique

iciLome

Commenter | Lu : 344 fois

Le festival International des "contes et musique dans la cité" est à sa 13e édition. Débuté hier mardi 8 octobre 2019, il va se dérouler jusqu’au 20 octobre prochain avec des participants d'Afrique, de France, du Québec et de Colombie.

Il s’agit d’une rencontre d’échanges entre les passionnés de la culture qui se produiront et animerons des ateliers en faveur des scolaires et tout autre public, notamment Musique, Ecriture, Conte en Anglais, Espagnol et Kréyol, avec la participation de plusieurs pays dont l’Algérie, la France, le Québec, le Paraguay, la Pologne, le Maroc, l’Écosse, le Cameroun, le Togo, la Colombie et le Kenya.

Au cours du festival, l’Association Martinique Images entre les cultures, porteuse de l’initiative vise la valorisation de la tradition orale à travers des manifestations baptisées "Petit Déjeuner Conté", "Balade Contée", "Goûter Conté", "Apéro Contes", "Soirée Contes" sur l’ensemble du territoire.

Pour cette 13ème édition, des compteurs sont issus de diverses horizons, notamment du continent américain avec la paraguayenne Sonia Esquivel. Du continent africain, on note la participation des camerounais Boniface Ofogo Nkama (spécialiste des fables, légendes, mythes et traditions de l'Afrique noire) et Gaël Dzomo Omana, le slameur-conteur guitariste.

Le Togo est également représenté à cette rencontre par Markus Soussoukpo de l’école des grands conteurs-griots africains, Rogo Koffi Fiangor, et de Gaëtan Noussouglo. Aussi toujours du côté de l’Afrique, l’Algérie est représenté par le conteur chanteur Mohamed Adi et Halima Hamdane pour le Maroc.

Magda Lena Gorska qui honore l’Europe à ce festival ainsi que la Française harpiste Estelle Gernez et Caroline Rivas, la martiniquaise d’adoption.

Notons que l'Association Martinique Images (AMI) a jeté les bases du conte il y a 20 ans. « L’objectif est de s’approprier et transmettre une technique patrimoniale, l’ouvrir au monde et démontrer qu’elle demeure un pont entre les cultures », a-t-on appris.





Autres titres
Togo Immigration clandestine/ Limda Awesso : « Cela fait très mal quand on est une mè
Togo Mounia, l’Artiste-Photographe qui à travers ses clichés prend le ‘’parti des fem

Togo Semaine Photographique de Lomé (SEPHOLO) du 04 au 12 octobre 2019
Togo spectacle de danse : "ET SI C’ETAIT ELLES"

Togo Vidéo/Un peu de réjouissance pour faire vivre le village…
Togo Festival NIKAALA 2019 : 2ème édition au Togo, sous le parrainage du ministère de





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019