Faits divers
Togo

Un demi-fou critique le régime de Faure Gnassingbé

iciLome

6 Commentaires | Lu : 4251 fois

« Si on explique la situation sociopolitique togolaise à quelqu’un et que cette personne estime l’avoir bien comprise, c’est que soit cette personne ignore totalement de quoi on parle ou soit elle n’a rien compris du tout », ont l’habitude de dire certains observateurs de la vie politique du Togo.

La situation politique au Togo est tellement complexe qu’il arrive que même les acteurs ne comprennent pas parfois ce qui se passe dans le pays. Cette complexité n’échappe à personne, ou presque. C’est ce que tente de relater cet homme un peu particulier et bizarre qui résume la politique togolaise en une petite chanson dans sa langue maternelle, éwé parlé au Sud du Togo.

Les demi-fous ou tout simplement les fous sont ces personnes considérées comme incapables de mener une réflexion cohérente. Mais lorsqu’une personne que tout le monde sait « non-équilibrée » (mentalement incorrecte), se met à critiquer la manière de gouverner le Togo depuis plus de 50 ans, alors il y a péril en la demeure.

Voici ce qu’il dit en substance dans cette petite chanson : « Les plaies du Togo saignent. Parce que Eyadéma Gnassingbé a gouverné ce pays, et Faure Gnassingbé aussi le gouverne. Le père a gouverné, le fils gouverne, il reste le petit-fils pour gouverner. Gilchrist Olympio a voulu gouverner, il n’a pas pu. Jean-Pierre Fabre a voulu gouverner, il n’a pas pu. Tikpi Atchadam l’a voulu, mais Faure Gnassingbé l’a envoyé en exile... ».

Pour quelqu’un qui n’est pas mentalement bien, on peut dire qu’il est allé un peu fort dans cette chanson. Alovi (petit doigt), comme il se fait appeler, se promène de quartier en quartier à Lomé pour servir ses fans de ses meilleures histoires drôles ou chansons sur la situation sociopolitique du Togo. On peut dire que cette chanson ferait partie des « best-sellers » si elle était mise en vente sur un CD. Tellement ses auditeurs aiment ce qu'il fait.

En attendant une autre découverte d’Alovi, ce dernier se promène dans le quartier Bè-Kpota et ses environs à la recherche d’inspiration pour un nouveau chef-d’œuvre.


I.K





Autres titres
Togo Agoè-Nyivé : Un ados de 11 ans et un bébé de 5 mois meurent calcinés dans un inc
Togo Un Prêtre catholique et ses fidèles à Agbanakin ont besoin de secours

Togo Des salles de classes présentent l’image du passage d’un tsunami au lycée de Bè-
Togo Un élève mort noyé à Klikamé dans le Bas-Mono

Togo Téléphone au volant : Un chauffeur et ses passagers finissent dans les champs de
Togo Don d’un mât qui fait déplacer la population de Bouladè





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 6   Le Vrai Jay Bon Jeu
Mardi, 15 Octobre 2019
Réponse à 5-Kozah Nostra
  le frodeur faure gnas-Singe be' " le Pre-fait" Francais ou le Prefet de Macron ???

Peut il parler ce frodeur?? depuis quand les poules de Pya ont des dents ????

Voyez vous le rapport ??

Aie.. Jay a encore fait " Gnarou" grincer ses dents de kola !!!

Hiiii Hiiiiiii

 5   Kozah Nostra
Jeudi, 10 Octobre 2019
  Au Togo, Mêmes les fous sont plus raisonnables que l'énergumène ta.ré Faure Avéléléléble GNASSINGBE qui se dit président de la république!!! Dehors la Kozah Nostra!!!

 4   Respectez la vie !
Mercredi, 9 Octobre 2019
  Demi fou , le mot n'existe pas dans nos dictionnaires. Ce monsieur est donc un fou tout court car un homme bien portant et conscient ne peut se permettre de chanter avec ce contenu au Togo des Gnassingbé . Seulement ce fou au lieu d'être pris en charge par un centre compétent , le Togo des Gnassingbé pourra , comme habituellement, lui servir la mort parce qu'il est gênant. Pitié pour les malades car nous ne jouissons pas tous d'un même état de santé.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019