Faits divers
Togo

Un demi-fou critique le régime de Faure Gnassingbé

iciLome

Commenter | Lu : 4884 fois

« Si on explique la situation sociopolitique togolaise à quelqu’un et que cette personne estime l’avoir bien comprise, c’est que soit cette personne ignore totalement de quoi on parle ou soit elle n’a rien compris du tout », ont l’habitude de dire certains observateurs de la vie politique du Togo.

La situation politique au Togo est tellement complexe qu’il arrive que même les acteurs ne comprennent pas parfois ce qui se passe dans le pays. Cette complexité n’échappe à personne, ou presque. C’est ce que tente de relater cet homme un peu particulier et bizarre qui résume la politique togolaise en une petite chanson dans sa langue maternelle, éwé parlé au Sud du Togo.

Les demi-fous ou tout simplement les fous sont ces personnes considérées comme incapables de mener une réflexion cohérente. Mais lorsqu’une personne que tout le monde sait « non-équilibrée » (mentalement incorrecte), se met à critiquer la manière de gouverner le Togo depuis plus de 50 ans, alors il y a péril en la demeure.

Voici ce qu’il dit en substance dans cette petite chanson : « Les plaies du Togo saignent. Parce que Eyadéma Gnassingbé a gouverné ce pays, et Faure Gnassingbé aussi le gouverne. Le père a gouverné, le fils gouverne, il reste le petit-fils pour gouverner. Gilchrist Olympio a voulu gouverner, il n’a pas pu. Jean-Pierre Fabre a voulu gouverner, il n’a pas pu. Tikpi Atchadam l’a voulu, mais Faure Gnassingbé l’a envoyé en exile... ».

Pour quelqu’un qui n’est pas mentalement bien, on peut dire qu’il est allé un peu fort dans cette chanson. Alovi (petit doigt), comme il se fait appeler, se promène de quartier en quartier à Lomé pour servir ses fans de ses meilleures histoires drôles ou chansons sur la situation sociopolitique du Togo. On peut dire que cette chanson ferait partie des « best-sellers » si elle était mise en vente sur un CD. Tellement ses auditeurs aiment ce qu'il fait.

En attendant une autre découverte d’Alovi, ce dernier se promène dans le quartier Bè-Kpota et ses environs à la recherche d’inspiration pour un nouveau chef-d’œuvre.


I.K-





Autres titres
Togo Les Toofan appellent à voter Faure Gnassingbé, la toile s'emflamme
Togo Scrutin du 22 février 2020 : Voici le parcours du vote

Togo Une tête couronnée fouillée au meeting de Faure Gnasingbé, les réseaux sociaux s
Togo Agoè-Assiyéyé : Un trou au milieu de la route fait des victimes

Togo 28 ménages réduits en cendre à Haca Condji dans un incendie ce lundi
Togo Affaire de portefeuille magique : La version du préfet de Kloto






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020