Politique
Togo

Présidentielle 2020 : 'Espérance pour le Togo' dit non à un coup de force électoral

iciLome

Commenter | Lu : 4124 fois

Dans un récent courrier adressé au ministère de l’Enseignement primaire et secondaire et de la Formation professionnelle, la Commission Electorale Nationale indépendante (CENI) informait qu’il est prévu une révision des listes électorales sur toute l’étendue du territoire national, du 29 novembre au 1er décembre 2019.

Devant la presse ce mercredi matin à Lomé, les responsables du Mouvement les Forces Vives « Espérance pour le Togo » ont dénoncé une organisation « unilatérale » du processus électoral en cours. Ils estiment que pour une élection présidentielle, le bon sens aurait voulu qu’on procède plutôt à un « recensement électoral », en lieu et place d’une « révision des listes électorales » prévue pour durer seulement trois (3) jours.

A en croire Mme Maryse Quashie et ses collaborateurs, à l’allure où vont les choses, la présidentielle de 2020 risque de connaître le même sort que les dernières échéances électorales. Ils demandent par ailleurs au gouvernement togolais de suspendre ce processus électoral qu'il mène de façon unilatérale.

« Si le gouvernement se prépare véritablement à recommencer l’opération de révision des listes électorales, nous allons vivre une situation similaire à celle qui avait précédé les législatives. Cette fois-ci, ça ne passera pas comme ça. On ne peut pas rester les bras croisés face à ce troisième coup de force électoral. Ça ne doit plus se passer comme ça. Toute élection crédible, transparente et juste commence par l’existence d’un bon fichier électoral. Et dans la vie d’une nation, il arrive un temps où on doit avoir la volonté de bien faire les choses en posant des bases saines. Donc, nous demandons au gouvernement de renoncer à ce processus électoral qu’il mène de façon unilatérale pour avoir un consensus avec tous les acteurs de la vie sociopolitique du pays », a indiqué Mme Maryse Quashie, Porte-parole du Mouvement.

Selon elle, ce consensus doit être trouvé dans un délai raisonnable pour l’organisation d’un recensement devant conduire à l’établissement d’un fichier électoral conforme aux normes internationales et tenant compte des réalités du pays. Il s’agira de prévoir en amont des dispositions en vue de faciliter l’enrôlement des électeurs et de mettre en place une organisation administrative pour éliminer les doublons et les personnes décédés du fichier existant.

Le Mouvement des Forces Vives « Espérance pour le Togo » exige que la prochaine présidentielle soit supervisée par des observateurs nationaux et internationaux accrédités, et qu’une garantie soit donnée à tout citoyen d’exercer une surveillance de l’enrôlement des citoyens sur les listes des électorales.

« Espérance pour le Togo » invite tous les citoyens de toutes les confessions religieuses, toutes personnes de bonne volonté, à se mobiliser pour l’obtention d’un fichier électoral fiable, élément incontournable pour toute élection crédible.

Godfrey Akpa-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020