Politique
Togo

Présidentielle 2020 : Pour le régime RPT-UNIR, c’est la révision des listes électorales ou rien

iciLome

5 Commentaires | Lu : 3188 fois

Le gouvernement togolais fonce tout droit dans le mur. Et ce, malgré les diverses interpellations en faveur d’un recensement électoral pour le compte de la prochaine présidentielle.

Hier mercredi en Conseil des ministres, il annonce, en lieu et place d'un recensement électoral, la révision des listes électorales pour la présidentielle de 2020 pendant la période du 29 novembre au 1er décembre 2019.

« La révision des listes électorales se déroulera pendant la période du 29 novembre au 1er décembre 2019, en une phase unique dans les centres de recensement qui seront ouverts de 7 heures à 16 heures, heure GMT au Togo et en heure locale dans les pays retenus pour le vote des Togolais de l’étranger », lit-on dans le communiqué ayant sanctionné ce conseil.

A en croire le gouvernement, « un recensement électoral » a été déjà organisé en octobre et novembre 2018 pour le compte des élections législatives contestées du 20 décembre 2018. Donc, plus question de procéder à un nouveau recensement.

Pour permettre aux Togolais de la diaspora de s’inscrire sur les listes électorales, le gouvernement togolais compte créer, en plus des commissions électorales locales indépendantes (CELI), des commissions électorales d’ambassades indépendantes (CEAI).

Notons que cette décision "unilatérale" du pouvoir en place ne cadre pas avec le désidérata des forces démocratiques réunies autour de Mgr Kpodzro. Reste à savoir si le dialogue inter-togolais tant souhaité par ces forces démocratiques avec le régime aura encore lieu.

Godfrey Akpa





Autres titres
Togo Présidentielle 2020/Révision des listes électorales : Le RPT/UNIR n’a pas renonc
Togo Dr Gnagnon exclut des FDR pour "faute grave"

Togo Présidentielle de 2020 : Le plus grand souhait de Me Zeus Ajavon
Togo Présidentielle 2020 : Les dernières « instructions » de Faure à son gouvernement

Togo La CPP en congrès !
Togo Présidentielle 2020 : Dr Christian Spieker appelle à résister à l'argent d'UNIR





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 5   Non au 4 mandat
Jeudi, 14 Novembre 2019
  Ce régime veut la guerre mais le togolais ne comprend rien
C est ca qui peut sauver ce pays de cette dictature
Que les leaders cherchent un pays puissamment armé derrières eux pour les aider a degager ce regime sans cela rien ne bougera

 4   Ogbonè
Jeudi, 14 Novembre 2019
  Si vous avez gagné haut la main les législatives du 20 décembre et les municipales du 30 juin comme vous le prétendez, le recensement ne devrait pas vous poser problème! Vous êtes largement plébiscité, de quoi avez-vous peur donc, les urinistes?

 3   13 MATADORES
Jeudi, 14 Novembre 2019
  " Le gouvernement togolais fonce tout droit dans le mur."

l' année dernière à pareil moment les journaux avaient écrit la même chose ! Puis le 20 Décembre 2018 avec la silencieuse arrivée du très puissant Train de Bawara à destination nous avions eu à consater ;
- que la C14 n' a pas su prendre le train de la dernière chance à temps !
- que le Train Bawara avait comme si de rien n' était traversé le mur en briques non cuites de la la C14
Mur de briques à peines sèches et mur de beton
C' est seulement en ce moment que les mêmes journalistes déduiront que c' est la C14 qui avait foncé droit dans un mur de beton !
Foncer droit dans le mur de beton :
- boycott de recensement
- refus de se présenter devant la Cour Constitutionnelle et puis de quelle manière ?
- le mur simple constitué par la C14 avait été au préalable fissuré par des valises remplies de billets de banque
Résultats du choc avec le mur de beton :
- la C14 n' a pas un seul député à l' Assemblée Nationale
- les députés de l' ANC (parti des évincés de l' UFC) et des autres micro partis ont douloureusement perdu leurs revenus
- la C14 devient la C14-n ( n<14)
- guerre médiatique sans merci entre les partis les plus belliqueux de la C14-n. Les inséparables compagnons d' hier sont devenus les ennemis jurés d' aujourd' hui car ils ont passé le cap de simples adversaires politiques
- cette guerre médiatique laisse le champ libre à Unir pour s' entrainer pour les élections 2020
- au niveau de l' Assemblée Nationale le calme est revenu et tout le monde se comporte en adulte. Plus personne ne fuit les débatss osu le prétexte de montrer son courroux.
- l' argent du contribuable togolais n' est plus destiné à payer des députés qui ne sont jamais présents sauf s' il s' agit d' augmenter leurs revenus!



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019