Politique
Togo

Présidentielle 2020 : Pour le régime RPT-UNIR, c’est la révision des listes électorales ou rien

iciLome

Commenter | Lu : 3891 fois

Le gouvernement togolais fonce tout droit dans le mur. Et ce, malgré les diverses interpellations en faveur d’un recensement électoral pour le compte de la prochaine présidentielle.

Hier mercredi en Conseil des ministres, il annonce, en lieu et place d'un recensement électoral, la révision des listes électorales pour la présidentielle de 2020 pendant la période du 29 novembre au 1er décembre 2019.

« La révision des listes électorales se déroulera pendant la période du 29 novembre au 1er décembre 2019, en une phase unique dans les centres de recensement qui seront ouverts de 7 heures à 16 heures, heure GMT au Togo et en heure locale dans les pays retenus pour le vote des Togolais de l’étranger », lit-on dans le communiqué ayant sanctionné ce conseil.

A en croire le gouvernement, « un recensement électoral » a été déjà organisé en octobre et novembre 2018 pour le compte des élections législatives contestées du 20 décembre 2018. Donc, plus question de procéder à un nouveau recensement.

Pour permettre aux Togolais de la diaspora de s’inscrire sur les listes électorales, le gouvernement togolais compte créer, en plus des commissions électorales locales indépendantes (CELI), des commissions électorales d’ambassades indépendantes (CEAI).

Notons que cette décision "unilatérale" du pouvoir en place ne cadre pas avec le désidérata des forces démocratiques réunies autour de Mgr Kpodzro. Reste à savoir si le dialogue inter-togolais tant souhaité par ces forces démocratiques avec le régime aura encore lieu.

Godfrey Akpa-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020