Justice
Bénin

Coups et blessures volontaires : Le sieur Kédji N’bouké écope de 4 ans de réclusion criminelle pour avoir battu une de ses épouses

AFRICAHOTNEWS.COM

Commenter | Lu : 643 fois

L’accusé Kédji N’bouké à quatre ans de réclusion criminelle pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une infirmité permanente sur l’une de ses femmes, dans le cadre du 8ème dossier inscrit au rôle de la première session criminelle tenue ce mercredi par le Tribunal de 1ère instance de 2ème classe de Lokossa, présidée par le magistrat Assèh Maximilien Kpèhounou.

Kédji N’bouké est un polygame vivant à Houédogli dans la commune de Toviklin avec cinq femmes dont Amadine Mèdjiko, la victime. Accusant celle-ci pourtant enceinte de lui d’infidélité, il s’introduit dans sa case dans la nuit du 4 avril 2015, muni d’une machette. Il l’assaillit de coups qui occasionnent ainsi des blessures à la main gauche, sur le dos, sur les seins et sur les jambes de la victime. La gravité des blessures a conduit plus tard à l’amputation de la main gauche de celle-ci. Appréhendé, il a reconnu les faits à toutes les étapes de la procédure.

Le ministère public représenté par le magistrat Fidèle Iko Afè a demandé au tribunal de dire le droit en tenant compte de cette infirmité permanente que traine la victime. Le tribunal présidé par le magistrat Assèh Maximilien Kpèhounou assisté des magistrats Bienvenu Sohou, Sègbédji Constantin Nicodème Vigan, Herbert Solévo et Gédéon Abilé Adjiboyé après avoir examiné les faits a reçu le ministère public en son action et lui a donné acte de ses réquisitions.

Kédji N’bouké a ensuite été déclaré coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné une infirmité permanente sur la nommée Amadine Mèdjiko, sa femme, faits prévus et punis par l’article 309 alinéa 3 et l’ensemble de l’article 509 alinéa 4 du code pénal.





Autres titres
Bénin L’Etat condamné à payer 36 milliards FCFA à Ajavon
Bénin Tribunal de Lokossa: le sieur Gomido Sossou acquitté au bénéfice du doute

Bénin Accusés d'assassinat : Assogba Soton Marcellin et Mehouenou Richard libérés par
Bénin Treize ans de réclusion criminelle pour le sieur Djafarou Issifou

Bénin L’ancien préfet Modeste Toboula de retour au pays
Bénin Libération conditionnelle pour 1200 détenus





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019