Diplomatie
Togo

Le Togo occidental «indépendant» se dirige vers l'ONU pour être reconnu

iciLome

30 Commentaires | Lu : 3804 fois

Le groupe séparatiste qui a déclaré l'indépendance du Togo occidental se dirige vers les Nations Unies pour exiger sa reconnaissance.

Au cours du week-end dernier, la fondation du Homeland Study Group a déclaré l'indépendance de la Volta et de certaines régions des régions du Nord, du Nord-Est et de l'Extrême-Orient après sa réunion à Ho.

Au cours des années, le HSGF a demandé au Ghana de se séparer des zones susmentionnées pour devenir l'État du Togo occidental.

En mai 2019, certains membres du groupe ont été arrêtés par la police et inculpés de complot en vue de commettre un crime de trahison, de condamnation à une formation illégale, de rassemblement illégal et de comportement offensant propice à la violation de la paix.

Le porte-parole du HSGF, George Nyakpo, a déclaré à la Starr News que le Togo occidental ne faisait jamais partie du Ghana et qu'il ne faisait pas partie d'une colonie britannique. Il n'y avait donc aucune raison de l'ajouter à sa colonie Gold Coast.

Il a ajouté que "l’Etat du Togo occidental" notifiera son indépendance aux Nations Unies.





Autres titres
Togo Vers le l’accompagnement des activités génératrices de revenus au sein du Consei
Togo Le nouvel ambassadeur d’Israël promet s’investir pour la réussite du PND

Togo Cyril Ramaphosa en terre togolaise pour 48 heures
Togo Faure Gnassingbé a reçu les lettres de créance de 6 nouveaux ambassadeurs

Togo Faure Gnassingbé parle du PND à Dakar
Togo Cyril Ramaphosa annoncé à Lomé





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 30   TOTO
Mardi, 19 Novembre 2019
  Normalement après la réunification de l'Allemagne ce problème devrait être résolu. Il suffisait de réunifier les deux Togo. ça n'a pas été fait. Le Ghana même est conscient du problème c'est pour cela qu'il veut traiter avec diplomatie parce que au font il est conscient que ce n'est pas son territoire, c'est un territoire annexé. Ce qui m'énerve le plus, c'est cette marginalisation qui ne dit pas son nom de cette partie par les Gouvernements successifs ghanéens. Les ont droit de se révolter s'ils ne voient pas se réaliser les promesses que N'krumah leur avait fait. C'est leur droit de retrouver leur liberté mm s'ils n'intègrent pas la mère-patrie.

 29   Ignare'ou
Mardi, 19 Novembre 2019
Réponse à 22-koffi
  Bravo Koffi, j'aimerais pouvoir faire des commentaires sur republikoftogo.

 28   Evil
Mardi, 19 Novembre 2019
  Donc mobilisez vous a ne pas voter l election 2020 pour montrer que vs n etes plus ghaneens



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019