Politique
Togo

Marc Mondji : « La vie de Mgr Kpodzro est réellement en danger »

iciLome

25 Commentaires | Lu : 4170 fois

« Je viens déclarer publiquement que si quelque chose nous arrive, il faut qu’on s’en prenne au chef de l’Etat qui nous dirige ». C’est ce qu’a déclaré Mgr Kpodzro devant la presse jeudi dernier à Lomé.

Intervenant hier lundi sur les ondes de la radio Victoire FM, Marc Mondji, porte-parole de l’Archevêque émérite de Lomé, précise que cette accusation du prélat octogénaire est à prendre au sérieux.

Ils laissent entendre qu’ils sont tous deux dans les collimateurs du régime, et ce, à cause de leur engagement politique aux côtés de l’opposition pour une élection présidentielle libre et transparente.

« Je peux vous dire que de sérieuses menaces viennent de la Présidence de la République. Ces menaces viennent par téléphone et nous avons des personnes averties qui nous ont confirmé les faits et nous ont demandé de quitter le pays pour notre sécurité. Que nous allons être arrêtés, malmenés et éliminés. Que nous allons être soumis à des tortures sans précédent et qu’on nous éliminerait. C’est ce qui nous a été dit en des termes clairs. Ce n’est pas une affaire inventée. C’est une réalité. Monseigneur Philippe Kpodzro dérange. Il dérange sérieusement le pouvoir », a-t-il déclaré.

Contrairement aux rumeurs, Marc Mondji dit qu’il n’a reçu aucune convocation de la part du SRI. Toutefois, il estime qu’il est le plus visé dans cette affaire. Il demande qu'on lui laisse tranquille.

« A l’heure où je vous parle, je n’ai pas reçu de convocation venant de qui que ce soit. Peut-être que la chose est projetée. C’est tout comme la menace de mort qui plane sur nous. Si Mgr Kpodzro est craint, moi qui suis à ses côtés, c’est sur moi personnellement que pèsent ces menaces. Qu’on me laisse la vie sauve, qu’on ne me menace pas. Il faut qu’on comprenne que je ne suis pas l’acteur, je ne suis qu’un serviteur », a-t-il souligné.

Depuis quelques mois déjà, l'Archevêque émérite de Lomé, Mgr Philippe Kpodzro multiplie les actions pour la concrétisation de l'alternance politique au Togo.

Récemment, il a rencontré les acteurs politiques de l'opposition pour mener des réflexions en vue d'une amélioration du cadre électoral pour le compte de la présidentielle de 2020. Tout porte à croire que cet engagement de l’homme de Dieu aux côtés des forces démocratiques du pays démange le régime de Faure Gnassingbé.

Godfrey Akpa





Autres titres
Togo Nicodème Habia : « Le PNP n’a jamais été un parti Djihadiste »
Togo Présidentielle 2020/Révision des listes électorales : Le RPT/UNIR n’a pas renonc

Togo Dr Gnagnon exclut des FDR pour "faute grave"
Togo Présidentielle de 2020 : Le plus grand souhait de Me Zeus Ajavon

Togo Présidentielle 2020 : Les dernières « instructions » de Faure à son gouvernement
Togo La CPP en congrès !





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 25   tedlesaint1
Mercredi, 20 Novembre 2019
  Une vraie comédie sous les tropiques, le vieux prélat Kpodzro et son sbire Marc Mondji n'ont plus rien à dire et là ils trouvent subitement que leur intégrité physique est menacée. Les deux personnages vont plus loin dans leurs turpitudes jusqu'à porter des accusations graves sur la personne du Chef de l'Etat Faure Gnassingbé. Soyons sérieux, tout récemment Mgr Faniko Kpodzro s'est effondré au cours de l'une des réunions qu'il a habitude de tenir avec certains partis politiques de l'opposition dans l'optique d'assoir l'alternance en 2020. Lui, Philippe Kpodzro en tant que Monseigneur, Archevêque émérite de Lomé, homme de Dieu et surtout homme spirituel sait clairement que tout en spiritualité à une signification. Son effondrement signifie clairement que les forces de la nature ne sont plus de son côté. Qu'on appelle ses forces par n'importe quel nom cela importe peu. A bien voir le Chef de l'Etat n'a rien à avoir dans toute cette histoire, Mgr Kpodzro et son sbire Marc Mondji sont pris dans leurs propres turpitudes, rien d'autre. Si le prélat d'abandonné pas très rapidement cette voie sur laquelle il se trouve, les forces de la nature risque de s'en prendre sérieusement à lui.

 24   Anani
Mercredi, 20 Novembre 2019
  Il est vraiment temps que la famille Gnassingbé cède le pouvoir. N'y a--t-il qu'elle au Togo? L'opposition doit s'unir et restée vigilante.

 23   Maximus djitri
Mercredi, 20 Novembre 2019
  Merci, John SEMUHA
RALLIONS NOUS TOUS DERRIERE L'HOMME SAINT MGR KPODZRO.
NE LAISSONS PAS LES DIABLES DE LA TRIBU K ET DE LA MAFIA RPT UNIR SALIR OU TARNIR LE NOM DE CET SAINT ET HUMBLE HOMME.
VIVE MGR KPODZRO.
LONGUE VIE A MGR KPODZRO
PROTECTION A MGR KPODZRO
GLOIRE A MGR KPODZRO



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019