Société
Togo

Présidentielle 2020 : Canal D s’engage pour une élection apaisée


Jean Legrand Polorigni, DP du journal Canal D
iciLome

Commenter | Lu : 612 fois

Au Togo, généralement les périodes électorales, l'élection présidentielle en particulier, sont souvent caractérisées par des tensions, des heurts, etc. Pour éviter au pays de plonger à nouveau dans un cycle de violences lors de l’élection présidentielle de 2020, le journal Canal D, à travers un projet à vocation citoyenne, s’engage aux côtés des autorités pour une élection présidentielle sans violence l’année prochaine.

Dénommé « Éducation et sensibilisation des citoyens pour des élections apaisées au Togo », cet projet a été officiellement lancé ce jeudi 21 novembre 2019 à Lomé ; à l’occasion d’une rencontre avec les médias, en présence des représentants de l’autorité publique.

Ledit projet s’inscrit dans le cadre d’un appel à projet du ministère de la Communication, des Sports et de l’Éducation à la Citoyenneté et au Civisme, en date du 13 juin 2019 à l’endroit des médias togolais et qui a vu la sélection d’une quinzaine de médias (presse écrite, presse en ligne, télévision, radio), dont Canal D après étude de dossiers.

Ce projet citoyen s’inscrit également dans la droite ligne de la mise en œuvre de la politique nationale de formation civique et d’éducation à la citoyenneté du ministère à travers la Direction de la Formation Civique, conformément à son plan de travail annuel (PTA) 2019.

« A travers ce projet, nous voulons transmettre aux populations les valeurs de paix et de non-violence afin que nous puissions avoir une élection apaisée au Togo. Parce qu’en 2005, ça n’a pas été facile pour beaucoup. Aujourd’hui, nous ne voulons plus ça sur la terre de nos aïeux », a expliqué Jean Legrand Polorigni, Directeur de publication de Canal D.

Pendant six (6) mois, il sera donc question pour ce journal de produire, dans une collaboration harmonieuse avec les parties prenantes à la présidentielle de 2020, des articles de presse, des enquêtes, des reportages, des dossiers, des interviews appelant à la non-violence.

A en croire le patron du journal Canal D, ce projet mettra un accent particulier sur la jeunesse. Parce que la jeunesse aujourd’hui, a-t-il indiqué, est le fer de lance de la République de demain.

Pour atteindre cette cible, il est prévu des bandes dessinées à travers le journal qui sera distribué gratuitement à travers les cinq bibliothèques nationales sur toute l’étendue du territoire national.

Edem A.





Autres titres
Togo Début du forum E-Day à Lomé : Un cadre d'échanges d'idées pour la croissance des
Togo L’Ordre des ingénieurs bientôt officiel

Togo Renouvellement du partenariat entre ESA et EPAC-UAC
Togo La solution de Pierre Alanda pour une transhumance apaisée

Togo Bientôt la digitalisation du service des passeports ?
Togo Me Kadjaka-Abougnima, lauréate de Tam-Tam d’Afrique Awards à Cotonou





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019