Politique
Togo

Benjamin Essozimna Atchole, président de la CTE : « Ce qui se passe au Togo de nos jours est inacceptable »

iciLome

Commenter | Lu : 6966 fois

Processus électoral conduit unilatéralement par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) aux bottes du régime, installation du Haut conseil des Togolais de l’extérieur (HCTE), privatisation des sociétés d’Etat, etc., le président de la Conférence des Togolais de l’Extérieur (CTE), Benjamin Essozimna Atchole, dans une interview accordée à la Rédaction, donne son appréciation de ce qui se passe au Togo ces dernières années. Lisez plutôt !

icilome.com : Bonjour M. Benjamin Essozimna Atchole. Vous êtes Togolais et vous résidez à Washington aux USA. Président de la Conférence des Togolais de l’Etranger (CTE), votre organisation regroupe tous les Togolais de par le monde et est basée à Washington. Née il y a un peu plus d’un an, bien avant le HCTE qui semble une copie de vos idées selon vos propos dans un communiqué passé, votre organisation a pour objectif fondamental de regrouper tous les Togolais vivant hors du Togo en vue de coordonner leur participation à la vie sociale, économique et surtout politique de leur pays d’origine. Merci pour votre disponibilité. Comment se portent les Togolais de l’Etranger ?

Benjamin Essozimna Atchole : Les Togolais de l’Etranger se portent très bien surtout ceux des USA, du Canada et d’Europe.-











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020