Justice
Gabon

90 milliards de FCFA à payer au groupement Santullo

AFRICAHOTNEWS.COM

Commenter | Lu : 326 fois

La Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce international de Paris (CCI) a décidé, le 19 novembre, que l’État gabonais verserait 90 milliards de francs CFA au groupement Santullo.

Une petite victoire pour cette entreprise qui réclamait le quadruple de la somme à l’Etat gabonais qui pourrait faire appel de la décision. Vue des tours abritant les services du Groupement Santullo Sericom Gabon à Libreville.

Le litige opposant le Groupement Santullo à l’État gabonais vient de prendre une nouvelle tournure. À Paris, le 19 novembre, la décision de la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce international de Paris (CCI) attendue dans le cadre de l’affaire “État gabonais contre Groupement Santullo” est tombée. Le pays a été condamné à payer 90 milliards de francs CFA au groupement qui exigeait l’apurement de sa dette estimée à environ 328 milliards de francs CFA, sous peine de mettre Ali Bongo «à genoux», avait prévenu Santullo, l’homme d’affaires décédé.

La décision de la CCI constitue une petite victoire pour le groupement qui n’entrera finalement pas en possession de toute la somme escomptée et qui promettait, il y a quelques mois, de poursuivre devant toute juridiction compétente, ceux qui porteront atteinte à sa réputation. Le groupement taxait pour ainsi dire, le Gabon d’«État qui fait travailler les investisseurs sans les payer», en «alléguant une prétendue corruption du Groupement Santullo et de son défunt dirigeant, Guido Santullo, sans en apporter la moindre preuve».
Libreville accusait le groupement de crimes financiers et souhaitait rétablir le pays dans ses droits et obtenir réparation. Il refusait dans cette optique de payer la somme réclamée par Santullo, en l’accusant d’avoir obtenu des contrats en corrompant des fonctionnaires gabonais et de s’être ensuite «adonné en Suisse à des opérations de blanchiment».






Autres titres
Gabon Un opposant torturé en prison craint pour sa vie
Gabon Un mandat d’arrêt international émis contre l’ex PDG de la Poste

Gabon Boycott de la CAN: les interpellés à la barre ce mercredi
Gabon Après 3 mois de grève, les magistrats rallient les tribunaux

Gabon La présidente de la Cour constitutionnelle visée par une enquête en France
Gabon Arrestation de l’aide de camp de Jean Ping: son avocat parle d’ "accusations rid





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019