Faits divers
Togo

Lomé et Sokodé : Des armes emportées, des gendarmes blessés ce samedi

iciLome

119 Commentaires | Lu : 11571 fois

Une situation, qualifiée d’insurrection par les autorités togolaises, s’est produite à Lomé et à Sokodé dans la nuit de ce samedi 23 novembre 2019. Il s’agit d’un groupe de jeunes, à en croire le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame et son collègue en charge des Droits de l’Homme, Christian Trimua, qui ont pris pour cibles les forces de l’ordre en patrouille.

Selon le Général Yark Damehame, l’information circule déjà sur les réseaux sociaux depuis quelques jours. Elle fait état de personnes qui se préparent pour une insurrection armée au Togo. Ces menaces sont mises en exécution, selon le ministre.

Ce samedi nuit, ces individus, habillés en noir et armés de machettes, ont attaqué des gendarmes à Lomé, au niveau du pont d’Agoè. A en croire le bilan présenté par Yark Damehame, trois (03) Gendarmes ont été grièvement blessés (un gendarme poignardé, un autre brûlé et un avec une blessure ouverte à la tête). Un camion clinker a aussi été brûlé.

A Sokodé, la même situation s’est présentée, avec des gendarmes blessés dont un qui serait en train d’être évacué à Lomé. Au total, 4 fusils AK47 ont été emportés par ces individus.

« Les auteurs de ces actes sont bien connus et le gouvernement a pris des mesures idoines pour retrouver ces malheureux qui vont répondre devant la justice. Nous avons besoin de la paix et la sécurité dans notre pays », a indiqué Yark Damehame.





Autres titres
Togo Lagune qui dessert Hanoukopé plus infestée que jamais
Togo Drame : Un jeune homme se fait écraser par un train

Togo Les pétards interdits pendant les fêtes de fin d’année
Togo Voici les armes avec lesquelles on veut déstabiliser le Togo

Togo Drame après l’inauguration des ponts de Koumongou et Kara
Togo Une mère célibataire s’est donnée la mort à Lomé





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 119   Ups!
Jeudi, 28 Novembre 2019
Réponse à 117-Lucrece
  Je n'ai pas de position par rapport à ce que tu as écrit mais juste une question. Les gendarmes et policiers, étaient ils en patrouille dans armes ou bien avec armes sans munitions? Il y a un adage de chez nous qui dit je cite "si tu veux m'envoier
à la chasse, alors donne moi un gourdin ou une massue". Si on ne peut pas donner les armes aux gendarmes et policiers alors qu'on leur gourdins et machettes comme ceux qui les ont deshabillés. C'est inadmissibles dàccepter que les civils qui ne sont pas formés viennent dehabiller les forces de l'ordre qui sont dans leur domaines et sont formées pour cela.

 118   fantasmagoric
Mercredi, 27 Novembre 2019
Réponse à 125-KOZAX
  Voilà encore un rêveur. Vous pensez libérer votre peuple en vous planquant hors des frontières poreuses !

Vous inventez le soleil !

 117   KOZAX
Mardi, 26 Novembre 2019
Réponse à 117-Lucrece
  VOUS SOUFFREZ CERTAINEMENT DE NÉVROSE. D'AUTRE PART, VOTRE CONCLUSION, DU MOINS LA FIN DE VOTRE PROSE, CONFIRME LA RAISON POUR LAQUELLE LE RÉGIME QUE VOUS SOUTENEZ AVAIT INTERDIT ET REMPLACÉ L'HYMNE NATIONAL QUI EXHORTE LES TOGOLAIS A, ENTRE AUTRES, VAINCRE (LA DICTATURE, L'OPPRESSION, L'ASSERVISSEMENT) OU MOURIR, MAIS DANS LA DIGNITÉ.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019