Faits divers
Togo

Voici les armes avec lesquelles on veut déstabiliser le Togo

iciLome

Commenter | Lu : 10255 fois

Ce mardi à Lomé, les responsables de la Police Nationale ont présenté à la presse, les auteurs présumés de « l’insurrection armée » survenue dans la nuit du 23 novembre dernier à Lomé.

Ils étaient au total 18 individus. Selon le Directeur de la Police Nationale, Lieutenant-Colonel Yaovi Okpaoul, ces individus « malintentionnés » qui ont voulu renverser le régime de Faure Gnassingbé, ce 23 novembre, à coup des machettes ; des gourdins ; des lances pierres ; des flèches, des gris-gris… comme au temps de David et Goliath, faisaient partie d’un réseau bien organisé dénommé « Tigre Révolution ».

« On a trouvé 86 machettes dans une perquisition chez un seul individu, les frondes avec les projectiles qui sont fabriqués en fer, des lances, des flèches qui sont traditionnellement empoisonnés », a débité l’officier qui, certainement, se doutait qu’il n’arrivait pas à convaincre les hommes des médias.

« Il faut voir la dangerosité de ces petits canifs qui étaient préparés par centaine. Lorsqu’-











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020