Politique
Gabon

Ali Bongo fait de son fils aîné le quasi numéro 2 du régime

iciLome

Commenter | Lu : 2788 fois

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a nommé jeudi en conseil des ministres Noureddin Bongo Valentin, son fils aîné au poste de « coordinateur général des Affaires présidentielles ». Une décision mal vue dans les rangs de l’opposition.

La mission de Noureddin Bongo Valentin sera « d’assister le président de la République dans la conduite de toutes les affaires de l’État » et de veiller « à la stricte application de ses décisions ».

Cette décision du président gabonais intervient à un moment où des soupçons de corruption pèsent sur plusieurs responsables de la haute administration. Brice Laccruche Alihange (Ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo) est également poursuivi par la justice.

Selon l’opposition gabonaise, le président Ali Bongo, en nommant son fils à la présidence, préparerait sa succession.
-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020