Société
Mauritanie

58 migrants morts dans le naufrage d’une embarcation au large de la Mauritanie (OIM)

AFRICAHOTNEWS.COM

Commenter | Lu : 428 fois

Au moins 58 migrants sont morts dans le naufrage d’un bateau au large du nord de la Mauritanie, a annoncé mercredi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le naufrage a eu lieu alors que l’embarcation approchait les côtes mauritaniennes, a indiqué l’OIM dans un communiqué.

Selon l’agence onusienne, 83 passagers ont réussi à rejoindre la côte à la nage. Le bateau était parti de Gambie le 27 novembre. Les rescapés, actuellement dans la ville de Nouadhibou, reçoivent une assistance des autorités mauritaniennes, de l’OIM et du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). « Les autorités mauritaniennes coopèrent de façon efficace avec les agences présentes à Nouadhibou », a déclaré Laura Lungarotti, Cheffe de mission de l’OIM en Mauritanie.

Les survivants ont dit à des employés de l’OIM qu’au moins 150 personnes, dont des femmes et des enfants, étaient à bord. « Ils ont dit que l’embarcation manquait de carburant lorsqu’elle s’est approchée de ce pays du nord-ouest de l’Afrique », a précisé l’agence onusienne.

« Notre priorité est de prendre soin des survivants et de l’apporter l’aide nécessaire dont ils ont besoin », a précisé Mme Lungarotti. Les blessés ont été transportés à l’hôpital de la ville et l’OIM a dépêché un médecin pour appuyer l’intervention locale.

Les autorités mauritaniennes ont pris contact avec les services consulaires de Gambie et l’ambassadeur gambien à Nouakchott est attendu sur place. Pour l’OIM, il s’agit de s’assurer que l’appui nécessaire est fourni aux migrants pendant leur séjour à Nouadhibou.-





Autres titres
Mauritanie Le bilan positif des cinq premiers mois du président Ghazouani
Mauritanie Cités caravanières, un atout pour le tourisme

Mauritanie Le nouveau président doit donner la priorité aux droits humains
Mauritanie Le blogueur Mohamed Mkhaïtir libéré après près de six ans de détention

Mauritanie Le Comité des droits de l'homme préoccupé par « la persistance de situations d’e
Mauritanie RSF dénonce une poursuite des atteintes à la liberté de la presse malgré le reto






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020