Politique
Togo

Présidentielle 2020 : La position de l’UFC

iciLome

22 Commentaires | Lu : 6630 fois

L’Union des forces de changement (UFC) ne présente donc pas de candidat pour l’élection présidentielle du 22 février, mais s’apprête à donner une consigne de vote.

Inexistante sur la scène politique depuis son accord de « braves » signé en 2010 avec le parti au pouvoir, l’UFC de Gilchrist Olympio peine à retrouver la place qui était jadis la sienne. Si de temps en temps, le régime cinquantenaire lui laisse quelques strapontins, avec pour objectif de le calmer, ce parti qui a un passé glorieux n’est plus en mesure aujourd’hui de participer à une quelconque élection et espérer en sortir avec un score honorable. C’est donc logiquement qu’il regarde de loin le processus électoral en cours actuellement dans le pays.

Selon Sénanu Alipui, le président du groupe parlementaire UFC à l’Assemblée nationale, leur parti donnera néanmoins une consigne de vote. A l’en croire, il appellera à voter pour un candidat « expérimenté ».

Ce dernier, en réalité, ne devrait être que le président sortant qui brigue un quatrième mandat sous la bannière de l’Union pour la République (UNIR), croient savoir certains observateurs.

Dans cette configuration, l’UFC ne sera pas le seul parti se réclamant de l’opposition et appelant à voter pour celui qui est arrivé au pouvoir en 2005 et ambitionne d’y rester le plus longtemps possible.

Le Bloc alternatif togolais pour une innovation républicaine (BATIR) a déclaré publiquement hier son soutien à Faure Gnassingbé. « Après une analyse approfondie de l'échantillonnage des candidats, aucun parti ou regroupement ne nous rassure à travers un projet de société clair et applicable pouvant propulser notre pays vers l'émergence dans la cohésion et la paix », justifie sa présidente Vincenzia Meyer devant les médias.

Un autre accompagnateur. Abass Kaboua a dit ce matin tous les biens qu’il pense de la candidature du supposé plus policé des fils d’Eyadéma Gnassingbé. La liste est longue.

De toute façon, le scrutin du 22 février prochain est sans enjeu. Il s'agira d’un match qui se jouera sur une pelouse appartenant à un seul camp d’où proviennent également l’arbitre, les supporters…


A.H.-





Autres titres
Togo Présidentielle 2020 : Prof Komi Wolou a fait le plein dans son fief
Togo Présidentielle 2020/Agbéyomé Kodjo : « Le PNP aura une place de choix dans mon

Togo Agbéyome Kodjo et Mgr Kpodzro surpris par des « propos mensongers de Yark Dameha
Togo Présidentielle 2020/Financement de la campagne : Des candidats réclament leurs 4

Togo Présidentielle 2020/Me Isabelle Améganvi : « Nous avons la conviction que le mi
Togo Présidentielle 2020 : Fabre promet un chemin de fer de Lomé à Cinkassé






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020