Politique
Togo

Mgr Nicodème Barrigah-Benissan aux acteurs politiques

iciLome

18 Commentaires | Lu : 2799 fois

La cérémonie de prise de possession canonique du nouvel Archevêque de Lomé Mgr Nicodème Barrigah-Benissan a eu lieu samedi à la Cathédrale de Lomé. Une intronisation qui intervient à quelques semaines du 1er tour du scrutin présidentiel. L’occasion propice, pour l'administrateur du diocèse d’Atakpamé d’adresser un message à l’endroit de toute la classe politique togolaise.

Au cours de son homélie, l’ancien Président de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) rappelait aux acteurs politiques y compris le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé présents à la cérémonie d’intronisation que celui aspire à gouverner le pays est essentiellement serviteur du peuple.

« Que celui qui librement et en toute conscience, prend la décision de se présenter n’oublie pas que le poste privilégié qu’il veut conquérir est essentiellement celui du serviteur du peuple. Qu’il considère ses adversaires politiques non pas comme des ennemis à abattre, mais plutôt comme des frères et sœurs ayant d’autres visions de développement pour le pays », a indiqué l'Archevêque de Lomé, Mgr Nicodème Barrigah-Benissan.

Pour sa part, le serviteur de Dieu dit souhaiter vivement que les relations existantes entre l’Eglise Catholique au Togo et le pouvoir, soient toujours caractérisées par une collaboration franche et juste dans la recherche du bien-être ainsi que du développement intégral des populations.

Enfin, l’Archevêque de Lomé lance un appel aux électeurs. Il les invite à prendre « conscience » du droit de vote et à l’exercer dans un esprit patriotique. Aux institutions impliquées dans le processus électoral, il leur demande de jouer leur partition dans l’indépendance pour une élection transparente et fiable.

Notons que dans le cadre du processus électoral, les 10 candidats en lice pour la quête du fauteuil présidentiel attendent la validation de leurs dossiers par la Cour constitutionnelle. La campagne présidentielle débute le 6 février prochain.

Nicolas K-





Autres titres
Togo Présidentielle 2020 : Deux dossiers jugés irrecevables
Togo Chronique de Kodjo Epou : Y a-t-il à bord un CHEF pour faire cesser la chasse au

Togo Présidentielle 2020 : Agbéyomé Kodjo reçoit de nouveau un soutien
Togo Présidentielle 2020 : Mme Adjamagbo-Johnson nommée « porte-parole » du candidat

Togo Eric Dupuy : « Le langage de la candidature unique de l’opposition est démobilis
Togo Présidentielle 2020/ Prof. David Dosseh: « Le FCTD ne donnera pas de consigne de





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 18   sen
Mardi, 14 Janvier 2020
  Mgr Barrigah a bien parlé. Il faut que les politiciens qui aspirent à diriger et ceux qui dirigent remettent les valeurs au centre de leurs décisions, qu'il leur dise la vérité. c'est son devoir. Puisse Dieu tous les éclairer. AInsi, le PNP ne doit pas être considérer comme un ennemi à abattre. De même, Fabre et cie ne doivent pas voir le pouvoir comme une bete noire qu'il faut à tout prix déloger.

 17   Kozah Nostra
Mardi, 14 Janvier 2020
Réponse à 3-Clement GAVI
  Clément Gavi, qu'est-ce que Kpatcha Gnassingbe a pu faire aussi impardonnable aux yeux de Faure? Kpatcha a osé gna.pper la vie.ille dame Suzanne Aho, dont Faure croyait être le pointeur exclusif!!!! C'est ça la vérité de son emprisonnement!!! Sacrilège !!!😅😅😅

 16   Vodoua
Mardi, 14 Janvier 2020
Réponse à 14-Essosolam
  Vous trouvez pas anormal que 98% des croyants du christianisme ne connaissent même pas le fondateur du christianisme le Romain le roi constantin. Tot ou tard la lumière apparaitra et plus de débat



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020