Sante
Togo

Lomé, point de départ d’une campagne internationale contre le trafic des faux médicaments

iciLome

5 Commentaires | Lu : 634 fois

Un sommet de sept (7) chefs d’États africains et bien d’autres personnalités se tiendra les 17 et 18 janvier prochains à Lomé, dans le cadre de la lutte contre les faux médicaments sur le continent.

C’est une réponse relative au fléau des médicaments contrefaits et de qualité inférieure qui fait chaque année plus de neuf mille (900.000) morts sur le continent. « L’Initiative de Lomé », cette rencontre internationale, aboutira à la signature d’un « accord-cadre légalement contraignant », une stratégie visant à accentuer la lutte contre les faux médicaments en Afrique.

Ce rendez-vous international, appuyé par la Fondation Brazzaville, va rassembler pendant deux (2) jours les chefs d’Etats du Congo Brazzaville, de la Gambie, du Ghana, du Niger, d’Ouganda chez Faure Gnassingbé. Le prince Michael de Kent, membre de la famille royale britannique et actif au sein de la Fondation Brazzaville, est également attendu dans la capitale togolaise.

Première phase d’un programme plus large visant à assurer l’accès à des médicaments de bonne qualité pour tous, « L’Initiative de Lomé » marquera l’engagement des chefs d’États à mener une lutte sans merci contre le trafic des faux médicaments
-





Autres titres
Togo Trafic de faux médicaments : Faure Gnassingbé appelle à agir
Togo L’ONG Aimes-Afrique célèbre ses 15 ans d’existence

Togo Le Togo participe à une initiative d'éradication des moustiques en Afrique de l'
Togo Plus de 10.000 artisans ont bénéficié de l’assurance maladie en 2019

Togo Ce qu’il faut savoir du sommet sur le trafic des faux médicaments
Togo 08 nouveaux hôpitaux vont passer sous la contractualisation





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 5   XYZ
Mardi, 14 Janvier 2020
Réponse à 4-Avouantheboss
  Monsieur,

Effectivement, vous avez raison.

En procédant par une remontée directe vers les décisionnaires politiques en la forme que j'ai suggérée, des recoupements pourraient être entrepris et votre identification pourrait être établie.

Une autre option consisterait à ce que les candidats à l'élection présidentielle s'engagent à remédier à une situation mortifère qu'il n'est plus admissible de tolérer et ainsi y mettre bon ordre.

Le continent africain est devenu un vaste foutoir, une poubelle à ciel ouvert avec la complicité active d'africains.

Voilà la vérité !

 4   Avouantheboss
Mardi, 14 Janvier 2020
Réponse à 2-XYZ
 
XYZ,

Très juste, ce que tu as écrit. Cependant, nous sommes ici dans l'anonymat, je ne peux pas révéler mon identité.

Tu as compris ce que je voulais dire. Tu peux aussi le formaliser autrement, pour le suggérer à cette assise.

Et je rajoute un autre point intéressant. Il faut contrôler aussi les prescriptions. Encourager les médecins à prescrire les molécules générique, sans faire le jeu de ces charlatans de pharmaciens. Les pharmaciens font du lobbyisme auprès des médecins, pour que ces derniers prescrivent des médicaments sur lesquels, ces idiots de pseudos pharmaciens ont des marge mirobolantes!!!

Au fait, est-ce qu'il y a au Togo, l'Ordre des Pharmaciens? Il le faut!!!

Autre chose. Les pharmacies dépendent de quel Ministère? Commerce???!!! Ils sont plus commerçants que personnel de la santé!!! Il faut mettre de l'ordre dans cette mafia!!! Le gros des produits médicaux contrefaits ne se vendent pas dans les marchés, c'est évidemment, et scandaleusement dans les pharmacies!!!

Autre technique mafieuse des pharmaciens: Le reconditionnement des médicaments périmés. Ils le font tous, pas seulement ma très grande salope!!!

Monsieur le Président, pour tarir le flot de médicaments contrefaits qui tue votre population, occupez-vous sérieusement de la mafia des pharmaciens. Ce sont eux qui en tirent profit. Pas la revendeuse d'Alagbin!!!

Merci

 3   Clement GAVI
Mardi, 14 Janvier 2020
  'Lomé, point de départ d'une campagne internationale contre le trafic des faux médicaments'

Dans quelles mesures une telle campagne aura t-elle un effet? En toute certitude, la ville qui sert de point de départ est telle qu'elle devient un symbole inefficace. Lomé est la capitale d'une sanglante dictature dynastique vieille d'au moins 54 ans en Afrique. Le régime est intrinsèquement le symbole de faux et du trafic. C'est par la fraude, la terreur, la violence et l'assassinat que ce régime est advenu et c'est par la violence, la terreur, la fraude, les trafiques qu'il s'est maintenu depuis bientôt six décennies. Où est l'autorité morale sur laquelle se fonde une telle campagne? Dans quelles mesures la sanglante dictature qui a assassiné des centaines de Togolais en 2005 pour perpétuer la souffrance et la mort, les privations et la misère du peuple Togolais, au Togo, mais aussi dans certains pays Européens, est-elle différente de ceux et celles qui, pour exister s'adonnent aux trafiques de faux médicaments.
Je crois que si l'on a un minimum de bon sens, il devient clair que si le projet est absolument pertinent, le lieu de son lancement le souille entièrement.
Oui, nous sommes dans un monde où les terroristes et le terrorisme accusent les autres qui font comme eux de terroristes et de terrorisme. Le régime au Togo est un terrorisme absolu, une co-propriété terroriste, une entreprise terroriste composé de terroristes et soutenus par des terroristes.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020