Politique
Togo

Eric Dupuy : « Le langage de la candidature unique de l’opposition est démobilisateur »

iciLome

60 Commentaires | Lu : 5217 fois

Intervenant ce jeudi sur les ondes de Radio Victoire Fm, dans l’émission Audi-Actu, Eric Dupuy de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) est revenu sur le choix d’Agbéyomé Kodjo comme étant candidat unique de l’opposition. Il a désapprouvé la démarche de Mgr Kpodzro ayant conduit à la désignation de l’ancien Premier ministre.

Pour le Secrétaire national à la communication de l’ANC, le débat autour de la candidature unique est complètement stérile et futile. Même l’idée de la candidature unique de l’opposition est totalement « saugrenue ». Et cela créé la confusion et démobilise les Togolais.

Le bras droit de Jean-Pierre Fabre ne comprend toujours pas pourquoi l’on parle encore de candidature unique de l’opposition alors que le scrutin uninominal à deux tours est désormais un acquis.

« Au lieu de nous organiser pour que les gens aillent voter massivement et que l’alternance soit une réalité, nous nous sommes en train de nous diviser sur le sexe des anges. Pour moi, il n’y a pas une question de personne. Car, nous avons toujours dit depuis très longtemps que nous sommes pour une pluralité de candidature de toute l’opposition de manière à ce que les populations puissent choisir leur candidat unique au premier tour et que toutes les forces démocratiques se retrouvent derrière ce candidat au deuxième tour. C’est ce qui se passe d’ailleurs dans toute démocratie.

Malheureusement, cette idée folle et saugrenue de la candidature unique de l’opposition a semé la zizanie au sein du peuple togolais. Le langage de la candidature unique de l’opposition est démobilisateur. Car en continuant par tenir ce langage, nous sommes en train d’ouvrir une voie très large au régime en place », a souligné Eric Dupuy.

Et de poursuivre : « Du moment où il y a un seul candidat de l’opposition et un seul candidat du pouvoir, le débat se résume à un seul tour. C’est comme si nous demandons en même temps une chose et son contraire. C’est saugrenu ».

Selon lui, c’est totalement « inadmissible » que dans un pays où prône la démocratie, une « tierce personne » s’arroge le droit « d’imposer son candidat à l’ensemble de la classe politique togolaise ».

Au passage, Eric Dupuy précise que les candidats Agbéyomé Kodjo et Jean-Pierre Fabre ne sont pas des « ennemies ». Il estime que le courant passe bien entre les deux leaders politiques.

Suivez plutôt !
-





Autres titres
Togo Présidentielle 2020 : Prof Komi Wolou a fait le plein dans son fief
Togo Présidentielle 2020/Agbéyomé Kodjo : « Le PNP aura une place de choix dans mon

Togo Agbéyome Kodjo et Mgr Kpodzro surpris par des « propos mensongers de Yark Dameha
Togo Présidentielle 2020/Financement de la campagne : Des candidats réclament leurs 4

Togo Présidentielle 2020/Me Isabelle Améganvi : « Nous avons la conviction que le mi
Togo Présidentielle 2020 : Fabre promet un chemin de fer de Lomé à Cinkassé






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020