PRESSE- Presse togolaise
Togo

Les organisations de presse condamnent l’agression de 3 journalistes mardi

iciLome

12 Commentaires | Lu : 2383 fois

Les confères journalistes (Jérôme Sossou, Elom Kpogo et Joseph Gada) ont été victimes d’une tentative d’agression hier mardi après une émission débat sur radio Kanal fm par un individu qui se réclame militant de l’Alliance nationale pour le changement (ANC).

A en croire les informations, l’agresseur n’a pas apprécié que ces professionnels des médias aient fait des analyses qui mettent en cause Jean-Pierre Fabre, son candidat en course pour la présidentielle du 22 février prochain.

Les organisations de presse, notamment l’Union des Journalistes Indépendants du Togo (UJIT), le Syndicat National des Journalistes Indépendants du Togo (SYNJIT), l’Observatoire Togolais des Médias (OTM), le Conseil National des Patrons de Presse (CONAPP) et l'Association Togolaise des Organes Privés en Ligne (ATOPEL) se liguent contre cette pratique qui porte atteinte à l’intégrité des journalistes et enfreint le droit à la liberté d’information.

« L’UJIT s’insurge contre cette manière de procéder de certains individus, qui nuit gravement à la liberté d’informer de nos confrères et condamne avec la dernière rigueur autant cette agression que toute violence d’où qu’elle vienne contre les journalistes dans l’exercice de leur métier de journaliste. Elle rappelle par ailleurs que la liberté d’expression est un droit fondamental reconnu par l’Organisation des Nations Unies », lit-on dans le communiqué de l’UJIT.

Ces organisations demandent par ailleurs aux autorités de tout mettre en œuvre, afin d’assurer la sécurité des professionnels des médias dans l’exercice de leur fonction.

Dans la même perspective, le Syndicat national des journalistes indépendants du Togo, dit condamner avec fermeté cette agression qui porte atteinte à la liberté d’expression, un des piliers de toute démocratie. Selon cette organisation, « la liberté d’expression ne saurait être embrigadée par le chauvinisme et le militantisme au risque de renvoyer le Togo à l’ère de la pensée unique. Une ère que la presse, les partis politiques de l’opposition et les organisations de la société civile ont combattue de hautes luttes », écrit le Secrétaire Général du syndicat.

Le Synjit a invité à l’occasion, les confrères journalistes à faire preuve de « modération » et de « prudence » en cette période électorale sensible que traverse le Togo.

Quant au l’Observatoire Togolais des Médias (OTM), il recommande aux leaders des partis politiques de sensibiliser leurs militants sur la liberté d’expression et rappelle au passage que les journalistes se doivent de respecter l’éthique.

« L’Observatoire Togolais des Médias (OTM) demande instamment aux responsables des formations politiques d’éduquer et de sensibiliser leurs militants sur la liberté d’expression qui veut que le journaliste ne soit pas inquiété ou un ennemi à abattre à cause de ses analyses, opinions ou critiques sur n’importe quel sujet, un leader ou parti politique », écrit l’OTM.

Pour information, la Cellule de communication de l’ANC pour sa défense, fait savoir que « n’importe qui peut se réclamer de l’ANC sans en être membre, militant ou sympathisant ». Elle a également démenti l’information selon laquelle le prétendu militant qui agressé les confrères journalistes est issu de la « section de l’ANC du quartier Hanoukopé ». La Cellule de communication dit ne pas disposer pas d’une telle section dans ce quartier de Lomé.

Les organisations de presse saluent au passage « la promptitude des forces de sécurité par laquelle elles ont répondu aux sollicitations des confrères en difficulté ».-





Autres titres
Togo La une des journaux parus ce vendredi 07 février 2020
Togo La une des journaux parus ce mardi 04 février 2020

Togo Grille tarifaire unique/ Tchagnao Arimiyao : « Nous serons contraints d’aller au
Togo La une des journaux parus ce vendredi 31 janvier 2020

Togo L’UPF-Togo se dote des moyens de son ambition
Togo La une des journaux parus ce mardi 28 janvier 2020





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 12   Cantata
Jeudi, 23 Janvier 2020
Réponse à 2-Kassanda
  Connais-tu la présomption d'innocence?

Tu perds en crédibilité à force de vouloir charger à tout prix. Je te comprends, lorsqu'on n'arrive pas à convaincre, il faut continuer à marteler, peut-être quelque chose restera.

 11   President encombrant
Jeudi, 23 Janvier 2020
  Faure n'ira nulle part.Il peut meme vouloir voler mais la honte cette fois va lui tuer.
Cette aggression n'est que la signature de Rpt nuire.On de connait bien dans ce pays.Sinon comment expliquer qu'a' l'approche des elections Les braquages ont cesse' ?
Des petits voyoux de grands chemins.!!!!

 10   djantoloto
Mercredi, 22 Janvier 2020
  Croyez-vous vraiment que Agbéyomé est l'homme qu'il faut?

Agbéyomé a participé à deux élections présidentielles(2010, 2015), et à chaque fois il n'est jamais arrivé aux chevilles de JPF.

Je vais vous dire un truc: dans la Sainte Bible il a été dit que J.C. a été tenté sans succès par le diable. Croyez-vous que Mgr Kpodjro n'a peut-être pas succombé à la tentation du diable?

Vous êtes conscients comme moi que Agbéyomé est le diable incarné. Quel crédit accordez-vous à un diable incarné?

Vous les togolais, vous êtes trop naïfs et sensationnels!



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020