Société
Togo

Bilan de Faure (ACT 2) : Sous le prisme de la culture

Lalternative-togo.com

Commenter | Lu : 728 fois

Existe-t-il une politique culturelle au Togo ? Oui. Mais dans les textes. Et cela traduit la place réservée à la culture sous les 38 ans du père et les 15 ans du fils. Du théâtre à la musique en passant par le conte, les arts plastiques, le cinéma et la littérature, le Togo se laisse distancer par ses voisins. Pourtant, les talents ne manquent pas.

Musique

Les Togolais adorent chanter. Ils adorent aussi écouter de la musique. Un tour dans les bars et sur les radios privées (devenues malgré elles des caisses à musique) pour s’en convaincre. Mais cet art est un véritable « melting pot ». Il rassemble amateurs, professionnels et aventuriers (surtout). Ces derniers excellent beaucoup plus dans la cacophonie. Paradoxalement, les messages obscènes et pervers qu’ils véhiculent sont appréciés par une jeunesse insouciante, frivole. Et c’est à dessein que l’Etat laisse faire.

Ces parvenus en musique contribuent à divertir le peuple en détournant son regard sur le contrôle de l’action publique. Ces chanteurs à deux sous sont en mission pour le pouvoir et financés par les mécènes affiliés au pouvoir. Ce qui a forcément une incidence sur le contenu de leurs -






Autres titres
Togo Covid-19 : Le nombre de cas confirmés passe à 44 ce dimanche
Togo La LCT demande des éclaircissements par rapport aux mesures prises par Faure Gna

Togo Gal Yark Damehame : « La force spéciale anti-pandémie n’est pas obligée d’utilis
Togo Grâce présidentielle : Me Claude Amégan insiste sur la fermeture de la prison ci

Togo ASVITTO voit des calculs politiciens dans la libérations des prisonniers
Togo Covid-19 : Les conducteurs de taxi-moto dans de beaux draps






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020