Sante
Inter

Coronavirus : La Chine avoisine 1 700 décès ce dimanche, la France connaît son 1er décès

iciLome

Commenter | Lu : 999 fois

La pneumonie virale Covid-19 continue son ravage en Chine. Selon le dernier bilan fait par les autorités chinoises ce dimanche, environ 1665 personnes sont décédées en Chine continentale (hormis Hong Kong et Macao). La plupart de ces décès vient de Wuhan, plus précisément dans la Province de Hubéi, foyer de l’épidémie.

Quatre décès ont été enregistrés sur le territoire chinois semi-autonome de Hong Kong, au Japon, aux Philippines et en France. Selon Agnès Buzyn, la ministre française de la Santé, un touriste chinois de 80 ans est décédé vendredi après avoir été hospitalisé en France depuis janvier.

Plus de 68 000 cas de contamination, principalement dans la Province de Hubéi, c’est le bilan dressé par les autorités chinoises.

Selon Beijing Daily, ces dernières obligent toute personne rentrant à Pékin (la capitale) à une quarantaine de 14 jours à son domicile ou à son hôtel. Le non-respect de cette disposition est sanctionné. Cette mesure ralentit les activités dans la ville et plusieurs entreprises ont soumis leurs employés au télétravail.

Aujourd’hui, tout le monde entier reste en alerte à cause du coronavirus. Près de 600 cas de contamination sont confirmés dans plus d’une trentaine de pays. Le principal foyer de contamination, en dehors de la Chine, demeure le Paquebot de croisière Diamond Princess, en quarantaine au Japon. On y signale 285 cas dont 67 nouveaux ce samedi. Sur le continent africain, un premier cas est annoncé en Egypte.

Pour Xi Jinping, le président chinois, la lutte contre ce virus est un « grand test pour le système et les capacités de gouvernance » de la Chine. Sous les feux des critiques des internautes, il a répondu en déclarant qu’il faut renforcer le « contrôle des médias en ligne » afin de mettre au courant les internautes sur la gestion de cette crise.

Jeudi, les Etats Unis ont dénoncé un « manque de transparence de la part des Chinois » quant à la gestion de la situation. Zhong Nanshan, un expert médical chinois vétéran de la lutte contre le Sras (2002-2003), a déclaré s'attendre à un pic de l'épidémie « d'ici la mi- ou la fin février ».-





Autres titres
Inter Coronavirus : Un expert de l’OMS craint une résurgence de la maladie après confi
Inter Covid-19: les cinq conseils de l’OMS pour maintenir une bonne santé physique et

Inter Message de l’OMS à tous les pays sur le coronavirus: Testez, testez, testez
Inter Coronavirus : L’OMS parle désormais de « pandémie »

Inter L'ONUSIDA dénonce la stérilisation forcée de femmes vivant avec le VIH
Inter Le manque de nouveaux antibiotiques menace les efforts contre les infections rés






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020