Faits divers
Togo

Un homme tué à la frontière Togo-Bénin par un militaire togolais : Le ministre Yark Damehane s'explique et s'excuse

AfreePress

28 Commentaires | Lu : 19046 fois

C’est à travers un communiqué rendu public mardi 24 mars 2020, que le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehane a donné des précisions sur un drame survenu lundi à Agoègan à la frontière entre le Togo et le Bénin. Un incident qui a entraîné la mort par balles, d’un citoyen béninois.

Selon le communiqué, il s’agit d’un passeur clandestin qui contre les décisions et mesures prises par le gouvernement, notamment la fermeture des frontières terrestres du pays, a tenté de braver le dispositif sécuritaire.

« En dépit de cette décision et du dispositif sécuritaire mis en place pour veiller à la stricte application de la fermeture des frontières, il est regrettable de constater que certains individus continuent de vouloir traverser clandestinement les frontières par des sentiers ou par la voie fluviale. C’est dans ce contexte que lundi, un passeur clandestin de nationalité béninoise a été intercepté par les militaires déployés pour surveiller les berges du fleuve Mono et du lac, après avoir fait traverser le lac à bord d’une pirogue à onze (11) passagers à hauteur d’Agoègan. Ils ont été tous-






Autres titres
Togo Saison pluvieuse : Les riverains de Bè-Gakpoto craignent le pire
Togo Confinement partiel/Covid-19: « Réduisez les frais de connexion »

Togo Scènes de violence à la prison civile de Lomé
Togo Un ex-joueur du Real raconte comme il a sombré dans l’alcoolisme

Togo Une boutique cambriolée à Lomé
Togo Vente aux enchères d’une chèvre à la commune Kloto 1





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 28   fantasmagoric
Mercredi, 25 Mars 2020
Réponse à 25-Togotogo
  Au lieu de polémiquer, traitez le fond du dossier.

Le gendarme récemment abattu à Mango par le banditisme, des gens comme on ne les a pas trop entendus pour des raisons inavouable.

Peut- être que le Ministre est approximatif entre lagune et lac mais les faits sont là. Pendant que toute la région ouest africaine est déstabilisée à cause du jihadisme, le confinement des populations pour des raisons sanitaires; des individus traversent les frontières en transhumance pouvant infecter d'autres personnes.


Un repris de justice dans ses oeuvres, puisque souvent au Togo vous êtes plus royalistes que le roi; que le gouvernement Beninois le défende. Par ailleurs retenez que dans les années 70/80 c'est notre pays qui était la terre d'accueil des Dahomeyeens qui prenaient la Nationalité togolaise.

Posez vous la question pourquoi ce basculement. (Années 90).


 27   Tanga
Mercredi, 25 Mars 2020
  La persone tuee est armee? si oui quelle arme s' agit il? Du fusil, du couteau ou de gourdin?
Le soldat togolais est il seule? Est il an danger?
L' etat de ce soldat doit etre bien analyser, je ne pense pas que ce soldat avant les faits
accomplies se porte psychologiquement bien.
Le ministre Yark commante toujour les faits en place de l' auteur.
Les armes payes par l' argent du pays ne doivent pas service a terroriser qui que ce sois.

 26   le fou
Mercredi, 25 Mars 2020
  Le general Zidobo dit quoi encore maa!!!!!!!!!!!



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020