Opinions
Togo

Révolution togolaise / le tour de garde TOGO : un État-danger

iciLome

3 Commentaires | Lu : 1111 fois


« Si l’État est fort, il nous écrase.
S’il est faible, nous périssons »
Paul Valéry.


Au Togo, l’État n’est pas fort. Il est brutal. Il n’est que violence physique, symbolique et psychologique. Un État trop violent pour être fort. Débarrassée de sa noblesse et de sa visée structurante, la force devient sa propre fin. Elle devient terreur. Son déploiement aveugle est une tentative désespérée de compenser le déficit de légitimité sans laquelle l’État de droit ne saurait se construire et se consolider. Un tel tropisme a produit un État policier dans lequel un seul homme totalise tous les pouvoirs dans une dérive dictatoriale, tyrannique, totalitaire. La séparation des pouvoirs qui permet de maîtriser l’État dans ses dérives autocratiques n’existe pas. Le chef de l’État use et abuse de son pouvoir. Aucune -


L'AUTEUR
Jean-Baptiste K
.




Autres titres
Togo Plus méchant et inhumain que le régime de Faure Gnassingbé, tu meurs!
Togo Suspension des journaux "Alternative" et "Liberté"; la HAAC approuve le coup de

Togo LE CORONAVIRUS NOUS TREPASSE
Togo KPODZRO, notre Kpↄsi

Togo Message de soutien à tous mes frères et sœurs au Togo face au Coronavirus.
Togo Conversation avec un ami qui observe de loin





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 3   Dictature con
Samedi, 4 Avril 2020
  Le Togo dispose d'une armée formée et nourrie par l'argent des contribuables togolais pour mater et martyriser cette même population. Voilà le noeud du problème! L'armée togolaise morbide et complice depuis 54 ans car sans les armes Faure et ses sbires seront partis depuis meme pendant le règne de son père dictateur con.

 2   AGAKPE Djidoula
Jeudi, 2 Avril 2020
  TOUT EST DIT!!!!

 1   1803
Mercredi, 25 Mars 2020
  Si vous les croisez, lapidez-les avec les pierres tombales de la vérité qu'ils assassinent, appliquez-leur le fouet de la critique. " - Dixit Jean-Baptiste K. Parfaitement d'accord avec vous pour cette épuration socio-professionnelle qui s'impose.
Voilà par mesure de préserver, la vraie nature du noble métier qu'est le journalisme, la position qu'il faille adopter, pour sauver cette corporation qui coure à la dérive, sur la terre de nos Aïeux, œuvre de ces brebis galeuses qui privilégient leur ventre.
Ils sont tout à fait le revers de la médaille que représentent André Gide, Albert Londres, Albert Camus ou Norbert Zongo, et plus proche de nous, Ferdinand Ayité, Fabbi Kouassi et quelques autres. Ces griots, saltimbanques dithyrambico-narcissiques ( acteurs de cirque, qui dansent et s'apprécient ou et se font apprécier par leurs commanditaires de la baïonnette ) dont je tais les noms, puisse qu'ils sont démasquables à l'œil nu, sont à éliminer médiatiquement bien sûr, pour qu'on ne crie pas tout de suite à la vindicte professionnelle.
A BON ENTENDEUR SALUT !


Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020