Faits divers
Togo

Le corps sans vie d'un homme découvert à Adakpamé : Bavure militaire ?

iciLome

40 Commentaires | Lu : 7338 fois

Émoi, stupéfaction, lamentation, pleures, etc., le corps sans vie d’un homme a été retrouvé ce matin à Adakpamé (Lomé), derrière le centre de santé. Les populations riverains indiquent que c'est la patrouille qui l'a battu à mort la nuit.

Ce jeudi matin, un jeune homme, la quarantaine, a été retrouvé mort, roué de coups, derrière le centre de santé d’Adakpamé, banlieue ouest de Lomé. Il aurait été victime de bavure policière. Notamment de la Force Mixte Anti-pandémique Covid-19.

Selon sa femme que nous avons pu rencontrer, son mari était sorti la nuit pour faire ses besoins dans une broussaille à l’intérieur d’une clôture abandonnée. Car n’ayant pas de lieux d’aisance dans la maison où ils habitent.

Il s'est retrouvé entre la main de la patrouillé qui l'aurait battu à mort. "Il n'y a pas de brigand dans notre quartier. Nous sommes tranquille ici. Notre frère a été tué par la patrouille. Les soldats sont venus à plusieurs reprises dans le quartier ces derniers jours. Ils ont battu des gens. Notre frère a senti le besoin au milieu de la -











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020