Togo

Force anti-pandémie : Même le changement du commandement ne rassure pas CACIT

iciLome

Commenter | Lu : 1389 fois

Le remplacement du Lieutenant-colonel Okpaoul par le Colonel Amana à la tête de la force spéciale mixte anti-pandémie n’enchante pas les responsables du Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT). Ils demandent plutôt un réaménagement total de cette fameuse force anti-covid-19.

Cette requête du CACIT fait suite aux nombreux cas de violation des droits l’homme, notamment le droit à l’intégrité physique et le plus grave encore le droit à la vie, enregistrés lors du couvre-feu instauré par le gouvernement togolais.

« Les éléments de la force spéciale mixte anti-pandémie, tout en respectant leur hiérarchie, doivent aussi respecter les droits de l’homme et remplir leur mission dans le respect des règles relatives à la police administrative », a souligné le CACIT.

Afin d’éviter des nouveaux actes de violence, les responsables du CACIT exigent que cette force spéciale mixte anti-pandémie ne soit composée que des éléments de la police et de la gendarmerie, à l’instar de la force sécurité élection présidentielle.

Le président du CACIT, Me Claude Amégan et ses collaborateurs appe-











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020