Société
Togo

Le changement rapide du commandement de BIR mal vu par Gerry Taama

iciLome

Commenter | Lu : 9672 fois

Après l’assassinat du Colonel Madjoulba Bitala, Commandant du 1er Bataillon d’Intervention Rapide (BIR), il a seulement fallu moins de 24 heures au pouvoir de Faure Gnassingbé pour lui trouver un remplaçant. Au parti Nouvel Engagement Togolais (NET), l’on n’a pas apprécié ce changement rapide. Surtout que jusqu’à présent, aucun communiqué n’a été officiellement rendu public annonçant le décès de l’ex-patron du BIR.

Intervenant ce matin sur les ondes de la radio Victoire FM, le député Gerry Taama, président du NET, a désapprouvé cette manière de procéder au changement de commandement à la tête du BIR. Pour lui, le mieux serait d’annoncer d’abord le décès de l’officier Madjoulba, avant de procéder à son remplacement par un autre.

« Sincèrement, je pense que c’est une faute administrative. Ce n’est pas juste un intérim dans les régiments. C’est-à-dire que quand le chef n’est pas là, son adjoint peut assumer l’intérim. Dans le cas d’espèce, ce n’est pas ça. Il a été remplacé. Mais je crois que c’est une erreur administrative. Pendant que nous sommes en train de nous interroger sur les circonstances de son décès, on nomme officiellement quelqu’un pour le remplacer. Nous aurions souhaité au minimum un communiqué, soit du -











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020