Société
République Centrafricaine

Six ans après l'assassinat de Camille Lepage, toujours les mêmes questions

AFRICAHOTNEWS.COM

Commenter | Lu : 457 fois

Face à l’absence de progrès dans les enquêtes menées en République centrafricaine et en France concernant l’assassinat de la photoreporter française en 2014, Reporters sans frontières (RSF) demande aux autorités des deux pays de mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires afin de faire toute la lumière sur cette affaire.

La justice et des réponses. Les attentes des proches de Camille Lepage et de RSF, partie civile dans l’instruction ouverte en France, n’ont pas changé. Six ans après l’assassinat de la photoreporter française le 12 mai 2014 dans la région de Bouar, à l’ouest de la République centrafricaine (RCA), les circonstances de l’attaque, l’identité et le mobile précis des assaillants qui avaient ouvert le feu sur le groupe d’anti-balaka - miliciens majoritairement chrétiens- avec lequel Camille Lepage se trouvait alors en reportage restent à établir. Guet-apens d’origine criminelle? Règlement de comptes entre miliciens? Seule une enquête de terrain poussée serait en mesure de déterminer ce qui s’est passé le jour de cette attaque armée.

“L’année qui vient de s'écouler n’a malheureusement apporté aucun nouvel élémen-


L'AUTEUR
RSF









Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020