Vous êtes sur la version Archive de iciLome.
Visitez la nouvelle version
Société
Togo

Togo - Le ministre Oladokun invite les Togolais à une célébration civique de la journée de l'arbre.


David Wonou Oladokoun, Ministre Togolais de l’environnement, du développement durable et de la protection de la Nature
iciLome

Commenter | Lu : 3755 fois

À l'occasion de la célébration de la journée nationale symbolisant le reboisement et la lutte pour la protection de l’environnement au Togo, le ministre de l’environnement, du développement durable et de la protection de la Nature, David Wonou Oladokoun a délivré un message d'encouragement le lundi 31 mai, à l'endroit des Togolais et les institutions engagées dans le secteur.

Cette date du 1er Juin a été instituée depuis 1977 au Togo. Sa tradition veut qu’à cette date, chaque citoyen togolais mette en terre au moins un plant.

À l'occasion de la 44ème édition de cette coutume, le ministre Oladokun invite les Togolais à ne pas abandonner cette pratique malgré les influences de la pandémie à Coronavirus.

«J’exhorte tous les particuliers épris de la cause écologique et le secteur privé, poumon du développement de l’économie togolaise à soutenir la campagne nationale de reboisement, édition 2020 à travers la mise en œuvre de leur engagement dans le cadre de leur responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).

«Cette année particulièrement, en raison de l’état d’urgence décrété par le gouvernement pour faire face à la pandémie de la COVID-19, j’invite toutes les structures publiques et privés, les collectivités locales, les organisations de la société civile. Les particuliers et toute autre organisation ayant des projets de reboisement à un respect scrupuleux des mesures de distanciation sociale sur leurs sites.» a-t-il souligné.

M. Oladokun a également rappelé aux Togolais les rôles "écologique, économique et socioculturel" que jouent les arbres "qu’ils soient en forêt ou hors forêt".

D'après le ministre, des statistiques nationales prouvent que le secteur forestier, avec l’intégration des valeurs socioculturelles et écologiques à valeur économique, aurait contribué de 18,32% au PIB en 2015.

Mensah Agbenou.-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2024