Vous êtes sur la version Archive de iciLome.
Visitez la nouvelle version
Sport
Togo

Togo - Tennis : Cap sur 2021

iciLome

Commenter | Lu : 1600 fois

La reprise d’activités s’annonce impossible pour le tennis togolais. Les acteurs de la balle jaune mise sur 2021 dans l’espoir qu’une solution soit apportée à la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19.

La Fédération Togolaise de Football (FTF) n’est pas la seule instance du pays qui met fin à ses activités sportives en raison de la menace du coronavirus. La Fédération Togolais de Tennis (FTT) est également dans la même situation.

A en croire Albert Lamboni, Secrétaire administratif de la FTT, le cap est désormais fixé sur 2021, si d’aventure une solution a été trouvée à la crise sanitaire qui frappe de plein fouet toute la planète bleue.

« Nous n’allons plus organiser nos compétitions comme nous le faisons avant. Ce serait purement des annulations. Nous allons plus miser sur l’année 2021 pour la reprise des compétitions », a souligné Albert Lamboni.

Selon lui, vouloir reprendre les activités cette année 2020, c’est exposer les joueurs togolais à la contamination au virus mortel qui sévit actuellement dans le pays. Donc pas question de prendre ce risque.

« On ne sait pas qui est porteur du virus et qui n’est pas porteur, la distance est bien respectée. Maintenant en jouant, celui qui est porteur, s’il touche à la balle et que l’autre qui n’est pas porteur touche aussi à la balle, ce dernier sera contaminé. Donc nous devons trouver dans quelle mesure les gens puissent jouer, sans toutefois toucher à la balle. Nous avons une commission en place pour pouvoir étudier cette possibilité de relance pour permettre à certains membres de jouer », a confié Albert Lamboni.

Loin d’être le sport-roi au Togo, le tennis semble être dans une nouvelle dynamique au Togo.-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2024