Vous êtes sur la version Archive de iciLome.
Visitez la nouvelle version
Société
Togo

Togo - Covid-19/LETP: Inquiétude autour des travaux manuels des élèves

iciLome

Commenter | Lu : 2911 fois

Au Lycée d’enseignement technique et professionnel (LETP) d’Adidogomé, au moment où les élèves de BAC1, BAC2, … ont repris les cours afin de préparer les examens de fin d’année, ceux de seconde sont obligés par la direction de l’école à faire les travaux manuels (TM), suscitant la colère de leurs parents.

En ce moment où le gouvernement tente (en vain) de contenir la propagation de la maladie à coronavirus, est-il est nécessaire d’obliger les apprenants à faire les travaux manuels ? C’est la question que beaucoup se posent après que le constat a été fait que dans des établissements scolaires, particulièrement au Lycée technique d’Adidogomé. Les élèves sont réquisitionnés pour rendre propre la vaste enceinte dans des conditions risquées.

« On y va avec les houes, balais et autres choses pour rendre propre l’école. Nos enseignants nous ont dit que si nous ne venons pas faire ces TM, nous n’aurons pas les bulletins. Donc nous aussi nous sommes obligés de le faire », raconte une élève de classe de seconde G1 au lycée technique d’Adidogomé au confrère afreepress.

La même source a contacté une parente d’élève qui s’emporte : « C’est à cause de la maladie que les autorités ont décidé de fermer les classes afin que les enfants restent à la maison sous forme d’un confinement. Car les enfants, s’ils sortent pour aller à l’école, ils peuvent faire du n’importe quoi, s’amuser, faire des accolades sans même porter des masques ».

« Mais les enseignants, eux, contredisent l’autorité et forcent nos enfants à venir à l’école. Si vous voyez ces élèves dans les écoles lors de leur fameux TM, vous allez avoir peur. Parce qu’ils s’amusent comme si de rien n’était. Le ministre doit interpeller les chefs d’établissement pour que cette affaire de TM soit terminée », ajoute-t-elle.

Les travaux manuels semblent être une marque déposée au LETP. Et il est difficile pour les élèves n’ayant pas répondu à l’appel, de recevoir leur bulletin de fin d’année.

Selon les chiffres officiels, 16 élèves ont été contaminés depuis la reprise des cours au profit des apprenants en classe d’examen. Entre-temps, le gouvernement a décrété la fermeture des écoles afin d’éviter que le virus ne s’y introduise.

L’évolution relativement positive de la situation sanitaire a poussé les autorités togolaises, sur l’avis du conseil scientifique et de la Coordination nationale de gestion de la riposte de la covid-19 (CNGR-C19), d’alléger certaines mesures exceptionnelles restrictives dont la réouverture des établissements scolaires, uniquement pour les élèves en classes d'examen.

A.H.-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2024