Société
Togo

Togo - Vers une grogne à l’aéroport de Lomé ?

iciLome

Commenter | Lu : 5419 fois

A l’Aéroport international Gnassingbé Eyadema de Lomé, des opérateurs de vidéosurveillance menace d’entrer en grève, selon les informations.

Recrutés sur la base des mêmes diplômes, des mêmes compétences, un groupe de ces opérateurs de vidéosurveillance, 18 au total, est soumis à un contrat à durée déterminée avec un salaire de 60.000 francs Cfa. A côté, un autre groupe, 4 personnes en tout, contrairement aux autres, jouit d’un contrat à durée indéterminée avec un salaire de 200.000 francs Cfa, selon notre confrère togobreakingnews.

Alors que tous ces agents effectuent le même travail : surveillance des bâtiments et installations aéroportuaires et leurs abords, la constatation des infractions aux règles de la circulation à l’aéroport, la constatation et dénonciation de toute pratique malsaine, la détection de tout mouvement suspects et la surveillance des espaces publics, etc., selon la source.

Les agents qui se sentent méprisés, les 18 op-











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020