Justice
Togo

Togo - Acharnement contre Agbéyomé : La Cour de justice de la CEDEAO vient de saisir l’Etat togolais

iciLome

Commenter | Lu : 15715 fois

Les avocats de Gabriel Kodjo Agbéyomé viennent de rendre public un communiqué presse dans lequel ils dénoncent un harcèlement judiciaire contre leur client. Ils informent que le greffe de la Cour de justice de la CEDEAO vient de saisir l’Etat togolais sur le dossier. Et ce, grâce à deux requêtes que leur client avait déposées auprès de cette Cour. La première est relative à la violation de ses « droits de l’homme » dans le cadre de la levée de son immunité parlementaire et la seconde pour une suspension provisoire de la procédure pénale que le régime a initiée contre lui. Les avocats qui dénoncent un scénario malsain de la part de la justice togolaise dans cette affaire, précisent qu’ils sont dans l’attente d’une réponse de la Cour de justice de la CEDEAO en vue d’une suspension provisoire de la procédure pénale initiée contre leur client. Lecture!

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le collectif des avocats de Monsieur Messan Gabriel Agbéyomé KODJO (ci-après le collectif) communique ce qui suit:

Le 07 juillet 2020, le doyen des juges d’instruction près le Tribunal de Première Instance de Première Classe de Lomé nous a informés que nos clients Messan Agbéyomé KODJO, Sassou Fulbert ATTISSO et Kodjo MONDJI sont invités à comparaître par devant lui le vendredi 10 juillet 2020 à partir de 09 heures ;

A la veille de cette comparution, nous avons été informés, par un message diffusé sur les réseaux sociaux de la décision de Monsieur Messan Agbéyomé KODJO de ne pas honorer cette invitation pour des raisons qu’il a précisées. En effet, notre client a déclaré : «…après des investigations sérieuses et croisées, il ressort que des desseins hautement malveillants seraie-











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020