Vous êtes sur la version Archive de iciLome.
Visitez la nouvelle version
Société
Bénin

Bénin - L’historienne Hélène d'Almeida-Topor est décédée

iciLome

Commenter | Lu : 4587 fois

L’historienne Hélène d'Almeida-Topor n’est plus. L’universitaire française a tiré sa révérence le 1er août dernier au Bénin à l’âge de 88 ans, apprend-on sur le site de RFI.

La corporation des historiens africains et spécialistes de l’histoire africaine est en deuil. Elle vient de perdre l’une des femmes engagées, une militante anticolonialiste.

L’historienne, qui a été présidente, puis présidente d’honneur de la Société française d’histoire des outre-mers, était au Bénin avec son mari béninois pour le 60e anniversaire de l’Indépendance du pays. Et c’est le jour même de cette célébration, le samedi 1er août, qu’elle a tiré sa révérence.

Faut-il le préciser, Hélène d'Almeida-Topor fut l’une des grandes spécialistes de l’histoire africaine, en particulier du Bénin et du Dahomey. Elle fut même la première femme professeure agrégée à fouler le sol du Bénin. Et elle y a passé plus de dix ans de sa vie, avant de revenir enseigner en France.

Professeure agrégée (1959), 1960-1970, elle a enseigné au lycée Béhanzin à Porto-Novo (Dahomey), puis à l'Institut d'enseignement supérieur du Bénin à Porto-Novo, puis à Lomé (Togo). Docteur ès-sciences humaines (Paris 4, 1987), elle a été Maître de conférences en histoire à l'Université de Paris XII et membre du Laboratoire Mutations africaines dans la longue durée (MALD).

Professeure à l'Université de Metz (1988-1994), elle est nommée professeure à l'Université de Paris 1-Sorbonne à partir de 1994. Spécialiste du Dahomey (ancien nom du Bénin), elle a longtemps été l'une des figures centrales du Centre de recherches africaines (CRA) de l'Université Paris I.

Godfrey A-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2024