Société
Togo

Togo - Droit de réponse au communiqué de la Présidence du HCTE du 31 août 2020 sur 3 délégués suspendus dans la zone Amérique

-

10 Commentaires | Lu : 2709 fois

Il est regrettable que le Bureau du HCTE précise dans son communiqué qu’il était destiné à rétablir la véracité des faits alors que dans le même communiqué, le bureau inculpe déjà les 3 délégués bien avant qu’ils ne soient écoutés par le Conseil de Médiation, en caractérisant l’affaire d’insubordination et d’autres mots forts repris par certains journaux.

Les Faits :

Le communiqué précise que la suspension des 3 délégués pays porte sur la publication par eux dans les réseaux sociaux sur un projet immobilier qui engage la responsabilité du HCTE dans sa globalité, sans que le Bureau du HCTE n’en ait été préalablement informe.
Nous tenons à préciser que l’information sur le projet webinaire immobilier a bien été portée à la connaissance de tous les Délégués de la Zone Amérique, tous les délégués du HCTE et tous les délégués de la commission communication dès le 22 Aout par une 1 ère affiche. Ce n’est que le 26 Aout que la publication sur les réseaux sociaux par une 2eme affiche a été l’objet d’une incompréhension qui reste à comprendre.

Le communiqué précise que le bureau du HCTE constate que les articles 15 et 16 relatifs au devoir d’informer le Vice-Pr-











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020