Justice
Togo

Togo - Pétrolegate/Me Elom Kpadé : « Je suis déçu du ministère public… »

iciLome

6 Commentaires | Lu : 2813 fois

« On veut donner quitus aux détournements de deniers publics », c’est la conclusion que dégage l’un des avocats de Ferdinand Ayité et son journal L’Alternative, Me Elom Kpadé, à l’issue de l’audience de ce mercredi 28 octobre 2020.

Comme tout Togolais qui a suivi le procès hier, cet avocat est aussi surpris de la position du procureur qui est le ministère public. Pour Me Elom Kpadé, le ministère public a l’obligation d’ordonner une enquête en vue de savoir ce qui s’est passé réellement au Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP). Malheureusement, non seulement il ne l’a pas fait, mais aussi se range du côté de ceux qui ont détourné l’argent du pays.

« Par rapport à sa réquisition, je considère en quelque sorte qu’on est en train de s’amuser. On ne mène pas un procès de diffamation de la sorte, surtout quand il s’agit de détournement de deniers publics », a indiqué Me Elom Kpadé.

Et d’ajouter : « Je suis déçu au niveau du ministère public qui n’a pas voulu expliquer véritablement aux Togolais comment sont gérés nos fonds. Il appartient au ministère public de démontrer aux Togolais comment ce comité gère le pétrole au Togo. Je ne sais pas exactement ce qui a piqué ce ministère public qui n’a pas voulu rentrer dans le fond du débat pour faire comprendre à qui de droit, c’est-à-dire à la population togolaise, ce à quoi servent nos sous ».

Il faut noter que toutes les demandes des avocats de la défense, depuis l’ouverture du procès, sont rejetées. Une situation qui les indigne. Mais ils (les avocats de Ferdinand Ayité et son journal) restent confiants. « Je demeure quand même confiant en la justice, je demeure confiant que tôt ou tard la vérité va triompher. Même si le juge qui a siégé aujourd’hui ne donne pas raison à Ferdinand Ayité, je suis quand même confiant dans le rapport des experts que le gouvernement a désigné », a ajouté Me Kpadé, tout en regrettant la précipitation avec laquelle on veut faire ce procès.

Les avocats disent attendre le verdict que va prononcer le juge le mercredi 4 novembre prochain.


I.K-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020