Une maintenance majeure de notre portail web est prévue pour ces 16 et 17 Janvier 2021.
Société
Togo

Togo - Détournements de fonds publics (pétrolegate) : Lettre ouverte aux députés

iciLome

6 Commentaires | Lu : 3170 fois

Kokou Philippe Ametodji, vivant en Belge, se présentant comme « un citoyen togolais désabusé mais avisé », a écrit une lettre ouverte aux députés. Dans cette lettre, il dénonce leur silence face à la prévarication des deniers publics.

Se basant sur l’article 52 de la Loi fondamentale de son pays qui précise que « Chaque Député est le représentant de la nation tout entière », le compatriote se demande « comment comprendre votre silence assourdissant face aux scandales retentissants de corruption et de détournement d’importantes sommes d’argent (des centaines de milliards de Franc CFA) au préjudice du peuple que vous représentez ? ».

L’auteur de la correspondante fait particulièrement allusion aux révélations du bihebdomadaire L’Alternative qui font état de ce que la famille Adjakly a détourné entre 400 et 500 milliards de FCFA en siphonnant les caisses du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP) à travers un processus opaque.

Les accusés ont assigné le journal et son Directeurecteur de publication, Ferdinand Ayité, au tribunal. Le verdict est fixé au 4 novembre prochain.

Dans cette affaire, les juges et le ministère public semblent avoir été mouillés. Alors que l’audit demandé par le gouvernement suite à la sortie de cet article dans la presse montre que le préjudice est plus important que ce que la parution a révélé.

« Pourquoi l’Assemblée Nationale ne fait-elle pas usage de son droit d’interpellation pour inviter le Gouvernement à s’exprimer sur les sanctions prises à l’encontre des fonctionnaires indélicats, sur les mesures prises pour réparer les dommages causés aux finances publiques et sur les garanties prises pur mettre fin aux dysfonctionnement au sein du CSFPPP ? », s’interroge également M. Ametodji, espérant que des réponses seront apportés à ses questions. Ceci, selon lui, n’est que le signe du bon fonctionnement du pouvoir législatif.

A.H.
-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2021