Politique
Togo

Togo - Ce que l’ANC veut du gouvernement Dogbé

iciLome

12 Commentaires | Lu : 1825 fois

Depuis son conseil national, l’Alliance nationale pour le changement (ANC) a décidé de reprendre la lutte politique là où elle l’a laissée.

Intervenant récemment sur les ondes de la radio Zéphyr, Patrick Lawson, 1er Vice-président de l’ANC, a dévoilé ce que son parti attend du nouveau gouvernement de Mme Victoire Tomegah Dogbé.

« Nous attendions que ce gouvernement accepte de dialoguer sur les conditions d’organisations des élections, afin que désormais ces élections ne soient pas des moments de peur ou de panique, de division entre les fils et les filles d’un même pays. Ce sont les deux choses qui comptent pour nous à l’ANC », a-t-il indiqué.

A l’entendre, si l’ANC signe son retour dans le débat politique après huit (8) mois de silence, c’est parce qu’elle a constaté que les deux partis (UNIR et MPDD) qui occupaient les premières places lors de la dernière élection présidentielle se révélaient incapables de prendre en compte les préoccupations des Togolais.

« Après la présidentielle du 22 février, nous avons sorti un premier communiqué pour faire remarquer que nous sommes en troisième position, et que nous avons devant nous UNIR et MPDD. Pendant huit mois, nous nous sommes tus pour qu’on voit comment ceux que nous avons désigné comme étant devant nous pouvaient régler les problèmes du Togo. Mais au bout de 8 mois, nous n’avons pas eu de résultats, nous sommes un parti politique, nous sommes des responsables, nous ne sommes pas d’une génération de spontanés.

Nous sommes des gens qui font la politique à l’image de nos aïeux les nationalistes. Après cette élection, nous avons vu que ni l’un ni l’autre n’ont pu résoudre les problèmes du Togo, c’est à partir de là que nous avons décidé de reprendre notre bâton de pèlerin pour travailler avec les populations », a poursuivi Patrick Lawson.-







Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 12   Sophia
Dimanche, 22 Novembre 2020
Réponse à 11-Kombaté
  Indomptable kombaté tu as parfaitement raison le Togo n a pas de leader. Depuis 1990 c est toujours le peuple qui reçoit les coups de la part du régime en place aucun leader n a perdu un membre de sa famille dans cet avènement de la démocratie que le Togo a connu.En tout cas kombaté je te soutiens sur ces points ils sont toujours derrière le peuple au lieu de rester devant.Le Togo manque d opposants

 11   Kombaté
Dimanche, 22 Novembre 2020
Réponse à 10-Incongru
  Hééé nigo va faire la leçon à ceux qui viennent dire de n importe quoi contre la république ok ceux qui se disent disciple de Dieu et lieu de dire l évangiles prononcent les paroles de malédiction contre la république.nul part Dieu n à envoyé d aller proférer les paroles de malédiction contre quiconque mais les paroles de repentance il a même allé loin en disant d insister à toute occasion favorable.Mon frère je le dis à qui veut l entendre aucun leader ne reste derrière le peuple.Tous les leaders qui ont impactés le monde étaient toujours devant le peuple et ont payé le prix,soit par la prison,soit par la mort.Je veux voir les leaders de l opposition togolaise devant le peuple et non derrière le peuple.Un leader draine le peuple et le non le peuple pour drainer un leader

 10   Incongru
Samedi, 21 Novembre 2020
Réponse à 7-Kombaté
  Bjr, Togolaise,Togolais. Vraiment nous souffrons, primo par ces gens qui pensent que ils ont des solutions à des problèmes togolais sans jamais le démontrer, seconde, pour ce MR Kombate qui utilise le nom d'une famille noble pour écrire des âneries, il faut qu'il cesse cette pagaille, nous ne sommes plus à l'heure des âneries et de ces pagailles , pour seulement avoir quelques billets pour se soûler la gueule. Arrête,Arrête,Arrête. Monsieur ça va dans ton intérêt. Merci. Incongru.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020