Une maintenance majeure de notre portail web est prévue pour ces 16 et 17 Janvier 2021.
Sport
Togo

Togo - Vincent Bossou tourne la page des Éperviers

iciLome

Commenter | Lu : 2086 fois

Le défenseur, l’actuel sociétaire de Pattani, un club thaïlandais, n’est plus appelé en sélection nationale depuis deux ans. A 34 ans, il décide de ne plus penser aux Éperviers tout en tenant à vider son sac.

C’est un Vincent Bossou, autrefois indispensable dans le nid des Éperviers mais mis à la touche depuis deux ans qui a accepté répondre aux questions du confrère togofootballeurnews. Sans concessions.

Au début de l’entretien, le défenseur n’a pas mis beaucoup de temps pour faire remarquer que l’équipe nationale d’aujourd’hui est composée de beaucoup de joueurs qui ne mouillent pas le maillot, du moins comme en leur époque. « Nous anciens, avons fait la fierté de l’équipe nationale, on ne peut jamais envier les enfants d’aujourd’hui », laisse-t-il entendre, enchaînant avec : « Nombre de nous ne veulent plus aborder le sujet parce que lorsque tu cherches du mal à quelqu’un d’autre tu ne peux jamais réussir, c’est pour cela qu’on reste silencieux en travaillant dans nos clubs. À notre temps, on se battait corps et âme vraiment pour la sélection, ce n’est plus le cas aujourd’hui ».

S’il a pu tenir de tels propos, c’est sûr qu’il sait qu’il ne sera plus convoqué chez les Éperviers tant que le consultant de Canal+ sera le sélectionneur principal. En effet, confirme-t-il, « J’ai plus la tête à ça ». La priorité pour lui reste de « plutôt bien finir (sa) carrière » professionnelle en donnant tout dans son club.

Présent au Gabon, lors de la CAN de 2017, Vincent Bossou n’en a pas gardé de bons souvenirs à cause du traitement que le patron de la sélection Claude Le Roy a réservé à certains anciens. Il est clair pour le désormais ex-international que les mauvais résultats qu’enchaînent les Éperviers de nos jours sont à imputer au technicien Breton. Celui-ci est très critiqué pour son bilan catastrophique depuis son arrivée au Togo en avril 2016.

A la nouvelle génération d’internationaux, le joueur du championnat thaïlandais les exhorte « de se ressaisir afin de mettre la joie dans le cœur des Togolais. Et parvenir à disputer une CAN. Car jouer une CAN est une grande chose dans la carrière d’un footballeur puisqu’on est vu de partout ». Les uns et les autres qui sont taclés dans l’interview sauront apprécier…

A.H.
-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2021