Vous êtes sur la version Archive de iciLome.
Visitez la nouvelle version
Politique
Togo

Togo - CPP : Le président destitué, un nouveau bureau mis en place

iciLome

Commenter | Lu : 2998 fois

Une page s’est tournée à la Convergence patriotique panafricaine (CPP). Emmanuel Anani Akoly qui préside le parti politique qui se réclame de l’opposition a été destitué…et remplacé dans la foulée.

Motion

De grandes décisions ont été prises ce samedi 21 novembre 2020 au cours d’un conseil national. Les travaux auxquels ont participé des délégations venues des dix fédérations du parti, ont tourné autour du thème « La CPP face aux enjeux de la restructuration et de la redynamisation ».

Emmanuel Anani Akoly, président de la Convergence patriotique panafricaine, depuis son congrès extraordinaire tenu en décembre dernier à Lomé, est accusé de s’écarter de son rôle. Ce dernier et certains des membres de son bureau sont épinglés de refuser catégoriquement « de se plier aux décisions des réunions du 26 août et du 3 octobre 2020 relatives à la tenue d’un conseil national ».

Autres griefs portés contre la désormais ancienne équipe dirigeante : « agissements antidémocratiques du Président national et du 1er Vice-président en matière de management du parti », « comportement désobligeant, agressif et violent du Président national sur la 2é Vice-présidente en date du 14 octobre 2020 », « dysfonctionnement général au sein du Bureau »...

Conséquence ? La majorité des membres du pari a décidé d’aller au conseil national. Le quorum étant atteint, il s’est tenu effectivement le samedi dernier avec des décisions fermes, notamment « la destitution du Bureau Exécutif issu du congrès du 7 décembre 2019 » avec cette précision : « Tout acte ou toute activité fait par tout membre du Bureau destitué au nom de la CPP est nul, de nul effet et n’engage pas le parti pour compter de ce jour ».

En réalité, selon les informations, le bureau sortant n’a réussi ou n’a pas voulu s’employer à restructurer et redynamiser la CPP comme le confirme son ordre de mission. C’est donc le statu quo qui est sanctionné, croit savoir une source bien introduite.

Nouvel homme fort

Une nouvelle équipe (provisoire) est mise en place pour exécuter la tâche assignée à l’ancienne. Elle est présidée par Adrien Beliki Akouete. Celui-ci a été élu par vingt-quatre (24) délégués sur vingt-six (26) présents à la rencontre.

Son rôle ? « Traduire dans les faits la feuille de route qui dort dans les tiroirs, qui ne consiste pas à faire de petites actions », assure l’intéressé.

Et d’enchaîner : « La feuille de route a été très claire, il faut nouer des relations, redynamiser les structures qui sont là pour faire en sorte que demain, la CPP soit présente sur l’échiquier national en tant que parti politique », prônant également le rassemblement, la mobilisation…En ligne de mire les prochaines joutes électorales.-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2021