Société
Togo

Togo - Genre et énergie : les capacités des membres de l’Unité Focale Genre du secteur des mines renforcées


[email protected]
iciLome

1 Commentaires | Lu : 2993 fois

Afin de promouvoir l’égalité genre dans le développement du secteur de l’énergie, une rencontre a réuni (du 14 au 18 décembre 2020) les membres de l’Unité Focale Genre du ministère de l’énergie et des mines du Togo (UFG-E).

La rencontre est coorganisée par la CEDEAO, la Deutsche Gesellschaft Internationale Zusammenarbeit (GIZ), le ministère Délégué auprès du Président de la République Chargé de l’Energie et des Mines. Elle bénéficie de l’appui financier de l’UE et le Ministère Fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). Cette rencontre s'inscrit dans la continuité de l'engagement pris par les Chefs d'Etat et de Gouvernement « en 2017 à travers l'adoption de ''la Politique de la CEDEAO pour l'intégration du genre dans l'accès à l'énergie''».

La but visé, c'est de mieux outiller les participants afin qu’ils puissent valablement « contribuer à la mise en œuvre du PANIGAE Togo et de la Politique de la CEDEAO, mieux relever les défis nationaux dans le secteur de l’énergie et remplir son rôle dans le ministère ».

Ainsi pendant une semaine, plusieurs modules comme « la politique de la Cédéao pour l’intégration du genre dans l’accès à l’énergie », « le plan d’action national d’intégration du genre dans l’accès à l’énergie au Togo », « l’UFG-E et ses attributions dans la mise en œuvre du PANIGAE », entre autres, ont été développés.

Tchani Wachiou, Représentant du directeur de la GIZ, saluant la bonne tenue de la rencontre, dit être « confiant quant à l’usage qui sera fait des outils acquis (par les participants-ndlr) » lors de la formation « pour une mise en œuvre efficace du PANIGAE de manière à ce qu’ils/elles puissent efficacement et durablement contribuer au développement du secteur énergétique du Togo ».

Le représentant du Directeur de cabinet du ministre, chargé de l’énergie et des mines, Kaléti Dakpui a, pour sa part, fait savoir que l’intégration du genre dans les instances décisionnelles au niveau du secteur de l’énergie reste « le grand défi à relever » avant d’exhorter les femmes à plus de travail.

Rayan Naël-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2021