Société
Burkina-Faso

La ministre de la justice chez les femmes détenues en prélude au 8 mars

AFRICAHOTNEWS.COM

Commenter | Lu : 99 fois

Pour sa première visite à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) en tant que ministre de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Garde des sceaux, Victoria Ouédraogo/Kibora n’a pas manqué de se rendre au quartier des femmes détenues, pour s’entretenir avec elles, les encourager et les réconforter.

Pour Mme Ouédraogo/Kibora, nul n’est à l’abri de la prison. « Il faut affronter la situation avec beaucoup de courage et qu’au sortir d’ici vous contribuez à sensibiliser d’autres femmes afin qu’elles ne fassent pareil. Je vous souhaite de retrouver bientôt la liberté et d’affronter la vie de façon plus belle. Quand ces situations interviennent, il faut être fort ! », a-t-elle dit, avant de leur souhaiter une bonne fête de 8 mars.

Émues par ces paroles de la ministre en charge de la Justice et des Droits humains, les femmes détenues lui ont offert un sac parmi ceux qu’elles confectionnent artisanalement pour s’occuper. Elle a également félicité et encouragé les femmes Gardes de sécurité pénitentiaire qui veillent sur les occupantes.

La ministre Victoria Ouédraogo/Kibora auparavant connue pour ses activités associatives de promotion et défense des droits des femmes, effectuait cette visite ce jeudi 4 mars 2021, en marge de la cérémonie de réception des travaux de réhabilitation et de rénovation du quartier des mineurs.-

L'AUTEUR
Ministères









Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2021